Chargement...
Chargement...

Splendeurs et misères du libéralisme

Auteur : Michel Santi

Paru le : 17/09/2012
Éditeur(s) : L'Harmattan
Série(s) : Non précisé.
Contributeur(s) : Non précisé.

18,00 €
Expédié en 5 à 7 jours.
Livraison à partir de 0,01 €
-5 % Retrait en magasin avec la carte Mollat
en savoir plus
epub
13,50 €
Protection: Digital watermarking
Acheter en numérique

Résumé

Cette étude, consacrée à la crise financière qui touche les pays européens, procède à une remise en question du modèle capitaliste actuel. Elle analyse la régression des pouvoirs publics, les conséquences des politiques d'austérité mises en place et montre de quelle façon il est possible de procéder à un assainissement du système financier tout en relançant l'activité économique. ©Electre 2017

Quatrième de couverture

Splendeurs et misères du libéralisme Pourquoi l'Europe s'enfonce-t-elle dans une telle crise quand la solution technique pour sauver ses membres les plus fragilisés est à portée de main ? Pourquoi les dirigeants européens s'obstinent-ils sur la voie de l'orthodoxie financière et de l'austérité menant immanquablement à la dissolution de l'Union ? Répondre à ces interrogations nécessite d'élargir le champ d'investigations, car les déboires européens sont incontestablement l'héritage des valeurs néolibérales. En effet, les crises financières à répétition et l'implosion, depuis le milieu des années 1980, de multiples bulles spéculatives doivent susciter la remise en question de ce modèle capitaliste centré autour d'un marché financier considéré comme arbitre suprême. Il est ainsi fondamental d'opérer un changement de paradigme, car nos sociétés ne peuvent plus tolérer une telle monopolisation des ressources et des richesses économiques par une finance ayant confisqué à des États consentants la quasi-totalité de leurs pouvoirs. Pour ce faire, il faut préalablement comprendre les mécanismes permettant de sortir de ce marasme et revenir aux fondamentaux. Sans pour autant jeter le capitalisme avec l'eau trouble du néolibéralisme qui a précipité la régression des pouvoirs publics, consacré la financiarisation, la titrisation et la globalisation comme uniques vecteurs d'une prospérité économique dont on sait aujourd'hui qu'elle n'était qu'illusion... ou escroquerie. Car il est tout à fait possible de vivre avec les déficits publics, voire de les domestiquer ou même de les utiliser comme levier au bénéfice de l'activité économique. À condition de changer nos priorités, de remettre la valeur travail au centre de nos politiques publiques et de redonner un nouveau souffle à l'État, c'est-à-dire nous.

Fiche Technique

Paru le : 17/09/2012

Thématique : Actualité Economie

Auteur(s) : Auteur : Michel Santi

Éditeur(s) : L'Harmattan

Collection(s) : L'esprit économique. Le monde en questions

Série(s) : Non précisé.

ISBN : 2-296-99232-3

EAN13 : 9782296992320

Format : Non précisé.

Reliure : Broché

Pages : 173

Hauteur : 22 cm / Largeur : 14 cm

Épaisseur : 1,4 cm

Poids : 220 g