Chargement...
Chargement...

Annales du CRAA. n° 30, Le sens de la communauté

Paru le : 15/12/2006
Série(s) : Non précisé.
Collection(s) : Non précisé.
Contributeur(s) : Editeur scientifique (ou intellectuel) : Yves-Charles Grandjeat

31,00 €
Expédié en 5 à 7 jours.
Livraison à partir de 0,01 €
-5 % Retrait en magasin avec la carte Mollat
en savoir plus

Résumé

Recueil de contributions portant sur la crise historique et épistémologique de la notion de communauté aux Etats-Unis à travers le cas des populations autochtones, des Chinois-Américains, des Afro-Américains, des Italo-Américains des Basques d'Amérique, etc. ©Electre 2017

Quatrième de couverture

Présentation en français Les États-Unis présentent avec une acuité particulière les symptômes d'une crise de la communauté généralisée à l'ensemble des cultures de la modernité et, plus encore, d'une condition postmoderne marquée, selon J.-F. Lyotard, par la décomposition des Grands Récits. La notion de communauté y est par ailleurs battue en brèche, d'une part, par le « libéralisme », inscrit au plus profond de la culture politique de ce pays et de l'autre par les communautarismes hérités d'une longue histoire de ségrégation de groupes dits « minoritaires ». Ce volume illustre comme on pouvait s'y attendre cette double crise, historique et épistémologique, de la notion de communauté. Il indique comment celle-ci, loin d'exprimer un état naturel, se fabrique et se modifie au gré de paramètres principalement politiques. Il montre aussi comme on pouvait l'espérer, et ceci d'un assez commun accord, dans quelle réserve et dans quels interstices, en quels revers elle pourrait se reformer ou se réformer. Les contributions rassemblées suggèrent que la difficulté, mais aussi la tâche des penseurs et des écrivains ici convoqués, c'est de convertir cette faiblesse en force. La communauté de différences qu'ils esquissent se rassemble dans le respect d'un principe de tolérance, même si celle-ci se manifeste moins comme affirmation que, en creux, comme une disponibilité, un possible accueil, une certaine vacance. Présentation en anglais The US can be seen to display most acutely the various symptoms of a crisis in the sense of community which can be observed in all modern and postmodern cultures, deprived as they are of the formerly unifying power of the so-called Great Narratives. The sense of community is battered both by the emphasis placed on individualism by the liberal tradition and by the separatist agendas of formerly marginalized minorities of various hues. The essays gathered in this volume take stock of this twofold, historical and epistemological dismantling of the notion of community. They show how the latter, far from expressing a natural essence, is shaped and reshaped in keeping with political dynamics. At the same time, they hint at a possible recovery of this notion in the very fault lines and differences that ironically bind together various members of any given community as well as various communities. The thinkers, artists and writers whose works are examined here take up the task, as a labor of love, of converting the dismantling dynamics into a chance to outline what such a community of differences, based on the higher principle of tolerance, might look like - which of course involves making allowances for the fact that it might look very different from that.

Contenus Mollat en relation

Dossiers

La réserve

Le Centre de Recherche Climas (Cultures et littératures des mondes anglophones) de l'Université Michel de Montaigne Bordeaux III, organise un colloque autour de la notion de réserve, et invite à cette occasion la célèbre théoricienne américaine des Gender studies, Eve Kosofsky Sedgwick.

Fiche Technique

Paru le : 15/12/2006

Thématique : Textes de sociologues

Auteur(s) : Non précisé.

Éditeur(s) : Maison des sciences de l'homme d'Aquitaine

Collection(s) : Non précisé.

Série(s) : Non précisé.

ISBN : 2-85892-339-6

EAN13 : 9782858923397

Format : Non précisé.

Reliure : Broché

Pages : 388

Hauteur : 24 cm / Largeur : 16 cm

Épaisseur : - cm

Poids : 630 g