Chargement...
Chargement...

L'emploi informel dans les pays en développement : une normalité indépassable ?

Auteur : Johannes P. Jütting

Auteur : Juan R. de Laiglesia

Paru le : 21/04/2009
Éditeur(s) : OCDE
Série(s) : Non précisé.
Contributeur(s) : Editeur scientifique (ou intellectuel) : Johannes P. Jütting - Editeur scientifique (ou intellectuel) : Juan R. de Laiglesia

24,00 €
Article indisponible
Livraison à partir de 0,01 €
-5 % Retrait en magasin avec la carte Mollat
en savoir plus
epub
11,99 €
Protection: Digital watermarking
Acheter en numérique

Résumé

Des indications pour les responsables politiques sur les moyens de traiter la question des emplois informels, ces activités qui ne sont pas réglementées ou protégées par l'Etat dans les pays en développement. Des thèmes comme la pauvreté, le développement social, les femmes, etc. sont notamment abordés. ©Electre 2017

Quatrième de couverture

L'emploi informel dans les pays en développement Une normalité indépassable ? Qu'ils soient cireurs de chaussures au Caire, vendeurs de rues à Calcutta, ou qu'il s'agisse de fonctionnaires mal payés conduisant leurs taxis la nuit dans les rues de Moscou, tous ont des emplois informels. Il s'agit d'emplois ou d'activités de production et de commercialisation de biens et services légaux qui ne sont pas réglementés ou protégés par l'État. Plus de la moitié des emplois non agricoles des économies en développement et émergentes entrent dans cette catégorie. Dans certaines régions, telles que l'Afrique subsaharienne et l'Asie du Sud-Est, par exemple, jusqu'à 80 pour cent des emplois sont informels. Et ce pourcentage est encore plus élevé dans une poignée de pays. Le secteur informel prive les États de recettes publiques et les salariés de protection sociale. Cependant, il constitue souvent la partie la plus dynamique de l'économie et crée massivement des emplois. L'emploi informel est omniprésent et croissant. La crise financière, qui a débuté en 2008, a fait de la gestion de l'emploi informel un sujet encore plus brûlant. Il est impératif de répondre à ce nouveau défi, non seulement pour le bien-être de millions de salariés, mais aussi pour le développement social. Cet ouvrage donne des indications aux responsables politiques sur les moyens de traiter cette question d'une importance essentielle pour les pays en développement comme pour les pays industrialisés. « Dans des pays comme la Chine, l'ampleur exceptionnelle des migrations rurales vers les villes amplifie les problèmes posés par l'économie informelle. Ces travaux offrent des résultats analytiques précieux pour la compréhension de cette transformation majeure, de ses problèmes et de ses impacts. » Professeur Li Shi, Université Normale de Pékin « Cet ouvrage constitue une contribution importante aux débats actuels de politique économique sur l'économie informelle. Il recommande l'attribution d'aides aux travailleurs pauvres de l'économie informelle, ce qui permettrait de rendre les structures formelles plus efficientes, plus souples et plus créatrices d'emplois formels. » Professeur Marty Chen, Harvard Kennedy School et Wiego « Les qualités de cet ouvrage sont nombreuses : des données montrant que l'économie informelle est normale ; des références à de nombreuses études et modes de pensée plus récents ; la stratégie cohérente à trois volets ; l'accessibilité. Ce livre servira de référence dans les travaux sur l'économie informelle au cours des années à venir. » Professeur Gary Fields, Université de Cornell

Fiche Technique

Paru le : 21/04/2009

Thématique : Actualité Economie

Auteur(s) : Auteur : Johannes P. Jütting Auteur : Juan R. de Laiglesia

Éditeur(s) : OCDE

Collection(s) : Etudes du Centre de développement

Série(s) : Non précisé.

ISBN : 92-64-05925-3

EAN13 : 9789264059252

Format : Non précisé.

Reliure : Broché

Pages : 170

Hauteur : 23 cm / Largeur : 17 cm

Épaisseur : 1 cm

Poids : 384 g