Chargement...
Chargement...

Les économies de l'Afrique centrale 2005

Auteur : Nations unies. Commission économique pour l'Afrique. Bureau sous-régional pour l'Afrique centrale

Paru le : 17/11/2005
Série(s) : Non précisé.
Collection(s) : Non précisé.
Contributeur(s) : Collaborateur : Communauté économique des Etats de l'Afrique centrale - Collaborateur : Bureau pour la sous-région Afrique centrale OIT - Collaborateur : Bureau Cameroun PNUD

30,00 €
Article indisponible
Livraison à partir de 0,01 €
-5 % Retrait en magasin avec la carte Mollat
en savoir plus

Résumé

Bilan actualisé de la situation économique et sociale en Afrique centrale à partir des indicateurs 2003-2004. Situe la conjoncture de cette région en parallèle à l'économie mondiale et africaine. Aborde l'emploi, les politiques et stratégie de développement et l'intégration économique en zone CEEAC. Examine le développement des infrastructures de transport avant de dresser les profils des 11 pays. ©Electre 2017

Quatrième de couverture

Avec un taux de croissance supérieur à 8 %, le plus élevé de toutes les sous-régions du continent en 2004, l'Afrique centrale semble avoir tiré meilleur parti d'une conjoncture qui lui a été favorable. Ce niveau de croissance s'inscrit dans le prolongement des performances encourageantes enregistrées depuis 2000. Malgré les disparités autour de cette moyenne, la croissance se conforte et se répand dans l'ensemble de la sous-région car aucun des pays de la Communauté Économique des États de l'Afrique Centrale n'a enrgistré de taux de croissance négatif. Les pays ayant bénéficié de cette conjoncture ont été les pays exportateurs de pétrole, dont tout particulièrement la Guinée Équatoriale et le Tchad. Outre l'effet-pétrole, il importe de noter les effets positifs des facteurs comme la stabilisation du cadre socio-politique avec la consolidation du processus de paix dans les pays ayant connu de longues périodes de conflits armés, le redressement des cours des produits de base non pétroliers, l'approfondissement des réformes structurelles avec les nouveaux cycles de programmes d'ajustement, les annulations de dettes des pays admis à l'initiative pour les Pays Pauvres Très Endettés, et enfin une reprise des investissements publics dans un certain nombre de secteurs dont principalement les secteurs sociaux. Cet élan mérite cependant de s'inscrire dans la durée car la vulnérabilité des économies aux aléas de la conjoncture sur les marchés des matières premières est si forte qu'un retournement de cette conjoncture affaiblirait les acquis de ces réformes et accentuerait les phénomènes d'exclusion sociale qui alimentent l'incidence de la pauvreté dans la sous-région. Si les nouvelles initiatives en faveur du renforcement du processus de l'intégration telles que la réalisation d'une zone de libre échange en CEEAC d'ici janvier 2007 se matérialisent, elles contribueront aux transformations structurelles - tant souhaitées - de ces économies et seront des gages pour des solutions durables à la lancinante question de la pauvreté dans la sous-région.

Fiche Technique

Paru le : 17/11/2005

Thématique : Actualité Economie

Auteur(s) : Auteur : Nations unies. Commission économique pour l'Afrique. Bureau sous-régional pour l'Afrique centrale

Éditeur(s) : Maisonneuve et Larose Servedit

Collection(s) : Non précisé.

Série(s) : Non précisé.

ISBN : 2-7068-1892-1

EAN13 : 9782706818929

Format : Non précisé.

Reliure : Broché

Pages : 253

Hauteur : 24 cm / Largeur : 16 cm

Épaisseur : 1,4 cm

Poids : 466 g