Chargement...
Chargement...

Quelle justice pour les victimes des essais nucléaires ? : pour l'adoption du principe de présomption légale

Auteur : Bruno Barrillot


13,72 €
Chargement...
Livraison à partir de 0,01 €
-5 % Retrait en magasin avec la carte Mollat
en savoir plus

Résumé

Cet essai dénonce la thèse de la propreté des essais nucléaires effectués par la France en Polynésie et dans le Sahara. Les auteurs revendiquent l'inscription dans le droit français du principe de présomption, adopté par les Etats-Unis, qui permet d'établir un lien entre la présence d'un individu sur les sites d'essais et ses pathologies. ©Electre 2020

Quelle Justice pour les victimes des essais nucléaires ? Pour l'adoption du principe de présomption légale Généticien réputé et membre de l'Académie française, Jean Rostand dénonçait en 1966 ces « saboteurs du protoplasme humain » qui, avec leurs expériences nucléaires, allaient faire subir aux insulaires du Pacifique « les effets de la radioactivité à bout portant ». Quarante ans plus tard, vétérans des essais et populations sous le vent des retombées nucléaires découvrent que leurs maladies, cancéreuses ou non, ont un lien avec leur présence sur les sites d'essais ou à leur proximité. Les recherches scientifiques d'aujourd'hui sur les maladies « radio induites » confirment les propos véhéments de Jean Rostand. Peu importe la dose de radioactivité, écrit en substance le professeur Abraham Béhar, c'est le génome qui est atteint. Le consensus scientifique est tel que, pour épargner aux victimes d'interminables et coûteuses expertises, les États-Unis ont décidé d'appliquer le principe de présomption de lien avec le service pour tous ceux qui ont participé à leurs expériences nucléaires. La France, depuis sa première bombe à Reggane en 1960, reste crispée sur son dogme des essais propres et sans conséquence sur la santé. Mais aujourd'hui, les preuves foisonnent : les conditions de sécurité des expériences nucléaires sahariennes et polynésiennes de la France ont été gravement sous-estimées. Il n'est plus possible de nier le lien entre la présence sur les sites d'essais ou dans leur voisinage et les pathologies d'aujourd'hui. Malgré l'apposition du secret défense, la vérité sur les essais français éclate. En 2007, les associations - Aven, Moruroa e tatou et Observatoire des armements/CDRPC - jugent qu'on ne peut plus attendre. La classe politique doit trancher et adopter, par la loi, le principe de présomption. La justice pour les victimes des essais nucléaires est à ce prix.

Fiche Technique

Paru le : 15/09/2007

Thématique : Généralités sur l'écologie

Auteur(s) : Auteur : Bruno Barrillot

Éditeur(s) : Centre de documentation et de recherche sur la paix et les conflits

Collection(s) : Non précisé.

Contributeur(s) : Editeur scientifique (ou intellectuel) : Association des vétérans des essais nucléaires (Lyon) - Editeur scientifique (ou intellectuel) : Association Moruroa et tatou - Editeur scientifique (ou intellectuel) : Observatoire des armes nucléaires françaises - Préfacier : Jean-Paul Teissonnière

Série(s) : Non précisé.

ISBN : 2-913374-18-2

EAN13 : 9782913374188

Format : Non précisé.

Reliure : Broché

Pages : 143

Hauteur : 21 cm / Largeur : 15 cm

Épaisseur : - cm

Poids : 400 g