Chargement...
Chargement...

Histoire de Chicago

Auteur : Andrew Jay Diamond

Auteur : Pap NDiaye

Paru le : 18/09/2013
Éditeur(s) : Fayard
Série(s) : Non précisé.
Collection(s) : Ville
Contributeur(s) : Traducteur : Caroline Rolland-Diamond

26,00 €
Expédié en 24/48h
Livraison à partir de 0,01 €
-5 % Retrait en magasin avec la carte Mollat
en savoir plus
epub
17,99 €
Protection: Adobe DRM
Acheter en numérique

Résumé

Une histoire sociologique, politique et industrielle de Chicago, modeste hameau en 1820 qui s'est imposé dès 1870 comme l'une des métropoles économiques les plus importantes des Etats-Unis. ©Electre 2019

Quatrième de couverture

Depuis un siècle et demi, la ville de Chicago attire et fascine les observateurs de l'Amérique tant elle incarne une modernité urbaine spectaculaire et triomphante. Barack Obama, qui s'y installa et y entama sa carrière politique, la qualifie de «ville éminemment américaine». D'autres avant lui l'ont surnommée la «ville aux larges épaules», en référence à ses foules laborieuses. Car, pendant des décennies, c'est par centaines de milliers que des ouvriers d'Europe, mais aussi des Noirs du sud des États-Unis et des Hispaniques sont venus travailler dans ses abattoirs, ses aciéries et ses usines rugissantes, faisant de Chicago la capitale manufacturière du pays. Ils ont construit les gratte-ciel orgueilleux du centre-ville - le fameux Loop -, posé des kilomètres de rails, creusé des canaux et empli les bateaux de grain. À l'image de la violence des abattoirs, l'histoire politique et syndicale de Chicago est d'une grande brutalité, en partie parce que des richesses considérables y sont concentrées entre les mains de quelques-uns. La municipalité a ainsi longtemps été tenue par des «machines» politiques corrompues liées aux milieux d'affaires, et parfois à la mafia - celle d'Al Capone ou de ses successeurs. Au-delà de son statut de symbole industriel, la ville fut un haut lieu du jazz et du blues, et aussi la plus ségréguée du pays. À ce titre, elle devint la capitale incontestée de l'Amérique noire au milieu du XXe siècle, jouant un rôle déterminant dans la lutte pour les droits civiques. Richement documenté et illustré, ce livre n'est pas seulement une histoire «populaire» de Chicago, des gens ordinaires qui y ont vécu, travaillé, consommé, prié ou joué de la musique. Il propose l'histoire sociale et politique, jusqu'à nos jours, d'une ville américaine à la fois archétypale et exceptionnelle.

Contenus Mollat en relation

Dossiers

I love America

Les élections présidentielles américaines en toile de fond, depuis février 2016, la librairie a proposé Made in USA, un cycle de conférences conçu par nos libraires : des rencontres avec des universitaires et des spécialistes en littérature, économie, histoire.

Dossiers

Mollat made in USA #1: La question noire aux Etats-Unis

Lancement d'un nouveau cycle de conférences sur les États-Unis en vue des élections présidentielles de novembre.

Événements



Pap NDiaye et Nicolas Duvoux 1

Du 21/04/2016 au 21/04/2016
Artiste en attente
Dans le cadre du cycle américain : Mollat made in USA Les États-Unis au miroir de leurs villes : de l'utopie citadine au cauchemar urbain Dans les salons Albert Mollat

Publié le 05/04/2016

Articles blog Littérature-Sc.Humaines

Fiche Technique

Paru le : 18/09/2013

Thématique : Etats-Unis

Auteur(s) : Auteur : Andrew Jay Diamond Auteur : Pap NDiaye

Éditeur(s) : Fayard

Collection(s) : Ville

Série(s) : Non précisé.

ISBN : 2-213-64255-9

EAN13 : 9782213642550

Format : Non précisé.

Reliure : Broché

Pages : 520

Hauteur : 24 cm / Largeur : 16 cm

Épaisseur : 2,8 cm

Poids : 770 g