Chargement...
Chargement...

Suivre sa conscience

Auteur : Tanguy-Marie Pouliquen

Paru le : 15/05/2005
Éditeur(s) : Editions Emmanuel
Série(s) : Non précisé.
Collection(s) : Non précisé.
Contributeur(s) : Préfacier : André Léonard

21,90 €
Article indisponible
Livraison à partir de 0,01 €
-5 % Retrait en magasin avec la carte Mollat
en savoir plus

Résumé

Un ouvrage qui éclaire le thème de la conscience morale. Selon l'auteur, la conscience morale est l'instance ultime où se décide la perception du bien sans pour autant être le fondement de la vérité morale. Et s'il est important d'écouter sa conscience, il est encore plus important de l'éveiller et de l'éclairer notamment à la primauté du don de Dieu et à l'appel à la joie. ©Electre 2017

Quatrième de couverture

Soyez des femmes et des hommes libres ! Mais rappelez-vous : la liberté humaine est une liberté marquée par le péché. Elle a besoin elle aussi d'être libérée. Christ en est le libérateur, Lui qui «nous a libérés pour que nous soyons vraiment libres» (Ga 5, 1). Défendez votre liberté ! «Éclairer le thème de la conscience en morale est un grand service rendu à la pensée et à la vie. Chacun s'appuie sur elle dans notre culture, mais sans en apprécier la structure. Elle en vient ainsi souvent, contre son sens authentique, à servir d'alibi pour échapper aux exigences du vrai et du bien. Alors qu'elle est en nous l'écho de la raison promulguant l'Idéal inscrit dans les profondeurs de l'humanité de l'homme, la conscience est abusivement invoquée pour se soustraire aux appels de notre propre nature métaphysique. «On a perçu l'enjeu de la morale fondamentale quand on a saisi que notre conscience est le dernier juge en matière morale, sans être cependant elle-même la source du bien. Un peu comme un juge tranche en dernière instance, mais sans être pour autant le fondement du droit. Ainsi la conscience est-elle l'instance ultime où se décide notre perception du bien et notre rapport au bien, mais, comme elle n'est pas le fondement de la vérité morale, mais seulement le sanctuaire intime où elle est perçue et promulguée, le premier devoir de la conscience est de se former elle-même. Si nous sommes responsables devant notre conscience, nous sommes aussi responsables de notre conscience. Si donc le devoir absolu est bien de suivre sa conscience, le premier devoir est de former celle-ci en l'éclairant.»

Fiche Technique

Paru le : 15/05/2005

Thématique : Histoire des religions du monde, Dictionnaires Prières et liturgie

Auteur(s) : Auteur : Tanguy-Marie Pouliquen

Éditeur(s) : Editions Emmanuel

Collection(s) : Non précisé.

Série(s) : Non précisé.

ISBN : 2-915313-36-9

EAN13 : 9782915313369

Format : Non précisé.

Reliure : Broché

Pages : 253

Hauteur : 24 cm / Largeur : 16 cm

Épaisseur : - cm

Poids : 395 g