Chargement...
Chargement...

Les maladies de l'homme normal

Auteur : Guillaume Le Blanc

Paru le : 12/03/2004
Éditeur(s) : Ed. du Passant
Série(s) : Non précisé.
Collection(s) : Poches de résistance
Contributeur(s) : Non précisé.

13,50 €
Expédié en 5 à 7 jours.
Livraison à partir de 0,01 €
-5 % Retrait en magasin avec la carte Mollat
en savoir plus

Résumé

Essai critique sur la notion de normalité dans la vie sociale et privée. Pointe les ambivalences de l'homme normal devant intérioriser de plus en plus la norme (contraire à l'exclusion sociale) et la rejetant, car la ressentant comme une privation de création et de désir. ©Electre 2018

Quatrième de couverture

Il n'est pas certain que la normalité soit chose tout à fait normale et qu'il faille l'accepter sans réserve. Nos sociétés sont travaillées en profondeur par la figure de l'homme normal qui tend à fonctionner comme la vérité silencieuse de nos corps et de nos esprits. Car l'enjeu est bien, par l'appel à toute une série de normes, de produire une domestication nouvelle de l'homme dans les formes majeures de la vie sociale comme dans les formes mineures de la vie intime. Il est alors permis de se demander ce que signifie le fait de se vivre comme sujet absolument normal dans une société qui ne parvient pas à rendre les normes évidentes pour un grand nombre et qui, de ce fait, ne peut résorber, bien au contraire, tout un ensemble de pathologies sociales qui se révèlent notamment dans les situations de pauvreté, de précarité et de mépris social. L'homme normal est alors celui qui se soumet à des normes dont il ne parvient même pas à constater l'évidence à l'extérieur de lui. Assurément, il y va pour lui d'une réponse à l'angoisse de ne plus être dans la norme mais cette angoisse n'est pas annulée pour autant, elle refait surface dans une souffrance spécifique qui est la souffrance d'être trop dans la norme. Cette souffrance vient de ce que la vie psychique et la vie ordinaire ne sont plus considérées dans leur mobilité propre, comme animation, création, désir. La perte de la créativité psychique et vitale est sans doute le drame de l'homme normal. Contre lui, il faut en appeler à la vie ordinaire et à ses déplacements imperceptibles, à tout ce qui manifeste un style. «À l'appellation d'homme normal, j'oppose les mille et une créations de la vie ordinaire».

Contenus Mollat en relation

Dossiers

Le Passant Ordinaire

Les années passent et le Passant ordinaire continue sa route.

Fiche Technique

Paru le : 12/03/2004

Thématique : Textes des Philosophes

Auteur(s) : Auteur : Guillaume Le Blanc

Éditeur(s) : Ed. du Passant

Collection(s) : Poches de résistance

Série(s) : Non précisé.

ISBN : 2-912636-17-5

EAN13 : 9782912636171

Format : Non précisé.

Reliure : Broché

Pages : 219

Hauteur : 18 cm / Largeur : 11 cm

Épaisseur : - cm

Poids : 300 g