Chargement...
Chargement...

Hors de l'Eglise, pas de salut : histoire d'une formule et problèmes d'interprétation

Auteur : Bernard Sesboüé


25,40 €
Chargement...
Livraison à partir de 0,01 €
-5 % Retrait en magasin avec la carte Mollat
en savoir plus

Résumé

L'auteur, théologien et jésuite, tente d'expliquer la formule : hors de l'église, pas de salut. Selon lui, les travaux d'Henri de Lubac et l'apport du concile Vatican II ont changé la vision du salut : il n'est plus envisagé de manière individuelle mais comme une responsabilité communautaire de toute l'église. ©Electre 2020

«Hors de l'Église, pas de salut.» Comment comprendre un tel adage, se demande le théologien Bernard Sesboüé ? Ne constitue-t-il pas l'expression la plus achevée d'une attitude d'exclusion vis-à-vis de tous ceux qui ne partagent pas la foi catholique ? La formule, qui visait au départ ceux qui étaient tentés de quitter l'Église, a été spontanément et massivement étendue à tous ceux qui, dans l'espace de l'Europe et du monde méditerranéen, restaient matériellement en dehors de l'Église. Mais alors, comment l'appliquer aux Indiens du Nouveau Monde, découverts à l'aube des temps modernes, qui n'avaient pas reçu l'annonce de l'Évangile et auxquels on ne pouvait imputer aucun refus de l'Église ? Le choc de ces découvertes conduira l'adage à une récession lente et prudente, mais continue. On insistera au XIXe siècle sur le fait que la formule ne vaut qu'en cas de refus coupable de l'Église. Mais il faudra attendre le XXe siècle, avec les travaux d'Henri de Lubac et l'apport du concile Vatican II, pour voir intervenir un changement décisif de perspective : le salut n'est plus envisagé de manière individuelle comme une obligation qui incombe d'abord à chaque être humain ; il constitue d'abord et avant tout une responsabilité communautaire de toute l'Église. L'expression ancienne peut alors faire place à une nouvelle : «Le salut par l'Église». Il n'y a aucune exclusion, mais une proposition faite à tous, qui passe par la médiation du Christ et la mission de l'Église. S'ouvrent alors bien des chemins de dialogue et une nouvelle perception de l'acte de croire. C'est l'étude de ce renversement copernicien que propose ici Bernard Sesboüé, à travers un passionnant parcours théologique et historique. L'auteur s'intéresse également à la difficile question de l'interprétation des formules dogmatiques.

Fiche Technique

Paru le : 03/09/2004

Thématique : Théologie chrétienne

Auteur(s) : Auteur : Bernard Sesboüé

Éditeur(s) : Desclée De Brouwer

Collection(s) : Non précisé.

Contributeur(s) : Non précisé.

Série(s) : Non précisé.

ISBN : 2-220-05518-3

EAN13 : 9782220055183

Format : Non précisé.

Reliure : Broché

Pages : 396

Hauteur : 23 cm / Largeur : 16 cm

Épaisseur : 2,7 cm

Poids : 670 g