Chargement...
Chargement...

Le concile de Moscou (1917-1918) : la création des institutions conciliaires de l'Eglise orthodoxe russe

Auteur : Hyacinthe Destivelle

Paru le : 16/01/2006
Éditeur(s) : Cerf
Série(s) : Non précisé.
Contributeur(s) : Préfacier : Hervé Legrand

48,00 €
Expédié en 5 à 7 jours.
Livraison à partir de 0,01 €
-5 % Retrait en magasin avec la carte Mollat
en savoir plus

Résumé

Premier concile convoqué depuis 1667, aboutissement d'un renouveau de la théologie orthodoxe russe, ce concile aborda l'ensemble des questions posées aux chrétiens par l'évolution de la société : gouvernement de l'Eglise (rétablissement du patriarcat), mission, prédication, liturgie, monachisme... Présente l'histoire et les enjeux du concile ainsi qu'une traduction intégrale de ses décrets. ©Electre 2017

Quatrième de couverture

À la veille de la révolution d'Octobre, l'Église orthodoxe russe convoque un concile qui devait marquer durablement son histoire. Ce concile de Moscou de 1917-1918, le premier concile en Russie depuis plus de deux siècles, préparé pendant douze ans, était l'aboutissement d'un renouveau étonnant - encore largement méconnu - de la théologie orthodoxe russe au début du XXe siècle. Guidé par l'idéal ecclésiologique de la sobornost' (la conciliarité), il rassembla non seulement des évêques, mais aussi des centaines de prêtres et de laïcs, qui débattirent intensément du fonctionnement de l'Église et de sa mission dans le monde moderne. Comparé, non sans raison, à Vatican II, le concile de Moscou, en se référant constamment à la tradition des Pères, voulut poser à nouveaux frais des questions aussi diverses que celles du gouvernement ecclésial, de la mission, de la prédication, de la liturgie, du monarchisme, de la vie paroissiale, de la formation des prêtres. De nombreux débats soulevés alors frappent aujourd'hui par leur actualité: rôle des laïcs dans l'Église, relations entre l'Église et l'État, place de la femme, unité des chrétiens. Les circonstances historiques empêchèrent le concile - dont de nombreux membres moururent martyrs - de mener à terme ses travaux, mais il parvint néanmoins à prendre plusieurs décisions qui donnèrent à l'ecclésiologie russe de la conciliarité des formes institutionnelles: rétablissement des conciles, renouveau du patriarcat, renaissance de la paroisse. Le concile permit ainsi à l'Église russe de traverser la période soviétique et posa les bases de son actuel renouveau. Aujourd'hui, il reste une référence pour l'Église orthodoxe et, plus largement, pour quiconque s'intéresse à la façon dont une Église s'engage dans un processus de réforme de son gouvernement et de renouveau de sa mission, dans l'esprit d'une ecclésiologie conciliaire. Cet ouvrage propose non seulement une présentation de l'histoire et des grands enjeux du concile de Moscou de 1917-1918, mais aussi, pour la première fois dans une langue occidentale, une traduction intégrale de ses décrets.

Fiche Technique

Paru le : 16/01/2006

Thématique : Orthodoxie

Auteur(s) : Auteur : Hyacinthe Destivelle

Éditeur(s) : Cerf

Collection(s) : Cogitatio fidei, n° 246

Série(s) : Non précisé.

ISBN : 2-204-07649-X

EAN13 : 9782204076494

Format : Non précisé.

Reliure : Broché

Pages : 505

Hauteur : 22 cm / Largeur : 14 cm

Épaisseur : 2,4 cm

Poids : 615 g