Chargement...
Chargement...

Style et iconographie

Auteur : Jan Bialostocki

Paru le : 02/12/1996
Éditeur(s) : G. Monfort
Série(s) : Non précisé.
Collection(s) : Imago mundi
Contributeur(s) : Non précisé.

43,20 €
Article indisponible
Livraison à partir de 0,01 €
Retrait gratuit en magasin

Résumé

Rassemble neuf essais, écrits entre 1953 et 1981 par Jan Bialostocki (1921-1988), historien d'art polonais, et traitant de sujets aussi variés que la polyphonie des styles en Europe au cours de la Renaissance, l'allégorie de la vanité, la symbolique de Van Gogh, l'iconographie romantique, ou encore les archétypes de Jung. ©Electre 2016

Quatrième de couverture

Une histoire de l'art qui ne serait pas simultanément porteuse de sa théorie et, a contrario, une théorie esthétique qui ferait fi de l'érudition historique, seraient vaines et illusoires. Voilà le principe qui fonde l'œuvre de l'historien d'art polonais Jan Bialostocki. Face à la critique structurale qui marqua le discours sur l'art dans les années soixante, Bialostocki restera toujours fidèle à la démarche iconologique, convaincu que seule l'étude des faits culturels et littéraires contemporains de la création d'une œuvre d'art peut servir à son déchiffrement. Tout naturellement, il reconnaissait Erwin Panofsky comme le modèle qui l'inspira au cours de sa carrière. Cependant, s'il se situe dans le droit fil de la perspective élaborée par le maître de l'Institut Warburg, il saura, dans certains cas, la dépasser, voire s'en démarquer. Dans le premier essai présenté ici, l'auteur analyse la notion de «modes» dans les arts figuratifs et l'influence de cette théorie sur la démarche artistique au cours des différentes époques ; dans la suite du recueil, apparaît le concept de «thèmes-cadres», concept qui orientera plusieurs de ses recherches et le distinguera de Panofsky ; celui-ci considérait que sa méthode ne s'appliquait pas aux œuvres postérieures à la période classique ; Bialostocki récusera ce postulat et étendra l'analyse symbolique à tout le XIXe siècle. Son intérêt pour le concept jungien d'archétype n'est certainement pas étranger à la volonté d'affirmer la permanence d'un contenu symbolique au sein des esthétiques nouvelles, perçues jusqu'alors comme le pur reflet de l'autonomie de l'artiste. L'essor qu'a connu, au cours des deux dernières décennies, l'histoire de l'art du XIXe siècle, doit beaucoup à la tentative de relecture des grands mythes romantiques que Bialostocki a inaugurée. Le présent ouvrage rassemble neuf essais, écrits entre 1953 et 1981, et traitant de sujets aussi variés que la polyphonie des styles en Europe au cours de la Renaissance, l'allégorie de la Vanité, la symbolique de Van Gogh, l'iconographie romantique, ou encore les archétypes de Jung. Il permettra au lecteur français, sinon de découvrir l'un des historiens d'art majeurs de la seconde moitié du XXe siècle (L'art du XVe siècle, des Parler à Dürer a été publié en France en 1989), du moins d'approfondir sa connaissance.

Contenus Mollat en relation
Chargement...

Fiche Technique

Paru le : 02/12/1996

Thématique : Généralités Histoire de l’Art

Auteur(s) : Auteur : Jan Bialostocki

Éditeur(s) : G. Monfort

Collection(s) : Imago mundi

Série(s) : Non précisé.

ISBN : 2-85226-070-0

EAN13 : 9782852260702

Format : Non précisé.

Reliure : Broché

Pages : 234

Hauteur : - cm / Largeur : - cm

Épaisseur : - cm

Poids : 860 g