Chargement...
Chargement...

Thoth, le maître des signes et de l'éternel retour : la numérologie sacrée

Auteur : Jean-Pierre Perraud

Paru le : 17/09/2007
Éditeur(s) : Dangles
Série(s) : Non précisé.
Collection(s) : Non précisé.
Contributeur(s) : Non précisé.

22,30 €
Article indisponible
Livraison à partir de 0,01 €
-5 % Retrait en magasin avec la carte Mollat
en savoir plus

Résumé

Thoth est évoqué par Platon comme le dieu du savoir, inventeur des chiffres et des lettres. Le mot trouve également son origine dans la Bible hébraïque et est prononcé lorsque Dieu donne à Noé le signe de l'Alliance. Histoire de cette divinité. ©Electre 2018

Quatrième de couverture

Thoth Le maître des signes et de l'éternel retour La numérologie sacrée Jean-Pierre Perraud nous révèle comment et pourquoi Thoth fut longtemps un secret étymologique bien gardé. L'abbé Pierre Guérin du Rocher nous apprend que le plus ancien auteur qui ait parlé de Thoth est Platon dans le Philèbe et dans le Phèdre. Thoth y est représenté comme le dieu du savoir, inventeur des chiffres et des lettres : « Inconnu du vieil égyptien, le mot Thoth trouve son origine dans la bible hébraïque, au 9e chapitre de la Genèse, lorsque Dieu donne à Noé le signe de l'Alliance, en lui disant expressément « voici le signe », en hébreu Zathoth... » Le signe de la première alliance entre le principe de causalité et le genre humain est l'arc-en-ciel. Ce signe constitue le spectre de réfraction de la lumière solaire et traduit visuellement, sur le mode chromatographique, une loi universelle : la loi du septénaire : 1/7 qui allait permettre à l'homme de jeter les bases de l'alpha-décimal. Mais Thoth, le Logos solaire, signe de l'Arc de l'alliance et de l'Arche d'Alliance, dépositaire du Savoir fondamental, est en place et a choisi la France et Paris pour son programme universalité et libérateur. Le Mouvement arbore bientôt les origines de son Moyen. Antiquité grecque ou égyptienne dite style Empire, le peuple se voit confier le bonnet de l'ancienne Phrygie. Madame Tallien lance le costume grec. Le bleu couleur du Père, le blanc préfigurant le jaune de Mithra, le rouge revendique la couleur du Saint-Esprit. Le voile du Temple est tendu officiellement. Le Logos correspondant est affiché dans un ordre irréversible. Les limites du spectre solaire : le rouge et le bleu, avec le blanc au milieu prennent place sur le drapeau républicain. Le prisme révolutionnaire vient de réfracter le drapeau blanc de la monarchie. Deux visions du monde nouveau à venir, farouchement opposées dans leurs buts et leurs réalisations vont alors s'affronter. La cupidité matérialiste de Danton emboîte le pas à la mystique du néant de Robespierre, pendant que l'Église est réduite au silence, le vieux rêve gnostique est de retour.

Fiche Technique

Paru le : 17/09/2007

Thématique : Arts divinatoires

Auteur(s) : Auteur : Jean-Pierre Perraud

Éditeur(s) : Dangles

Collection(s) : Non précisé.

Série(s) : Non précisé.

ISBN : 2-7033-0732-2

EAN13 : 9782703307327

Format : Non précisé.

Reliure : Broché

Pages : 326

Hauteur : 23 cm / Largeur : 15 cm

Épaisseur : 1,6 cm

Poids : 512 g