Chargement...
Chargement...

Le coeur du roi : les Capétiens et les sépultures multiples, XIIIe-XVe siècles

Auteur : Alexandre Bande

Paru le : 20/05/2009
Éditeur(s) : Tallandier
Série(s) : Non précisé.
Collection(s) : Moyen Age
Contributeur(s) : Non précisé.

21,00 €
Article indisponible
Livraison à partir de 0,01 €
-5 % Retrait en magasin avec la carte Mollat
en savoir plus
epub
9,99 €
Protection: Digital watermarking
Acheter en numérique

Résumé

La pratique des sépultures de coeur chez les rois et les reines de France à la fin du Moyen Age est étudiée, marquant l'évolution de ces pratiques sur plusieurs siècles. En 1380, le coeur est l'objet d'attentions particulières et valorise l'établissement religieux qui le reçoit. Dans le royaume capétien, l'inhumation des coeurs est devenu un privilège dynastique. ©Electre 2018

Quatrième de couverture

Nul n'a jamais songé à interroger le sens profond des sépultures de coeur des rois et reines de France à une époque où souverains, théologiens et médecins, par le biais de sermons, de traités et de Miroirs, font de ce « grand promu de la fin du Moyen Âge », selon la formule de Jacques Le Goff, le réceptacle de toutes les vertus et de tous les vices. Si la pratique de l'inhumation séparée du coeur est ancienne en Angleterre et dans l'Empire, elle n'est attestée dans le royaume de France que dans la première moitié du XIIIe siècle. Ce rituel se diffuse ensuite, au XIVe siècle, au sein du domaine capétien et se mue en un véritable privilège dynastique grâce à une exceptionnelle autorisation pontificale. À partir de 1380, à la mort de Charles V, le coeur du roi est l'objet de tous les égards. Inhumé lors d'une cérémonie spécifique, il est placé dans une urne richement décorée ou repose sous un somptueux gisant. L'objectif est multiple : les tombeaux de coeur attirent les prières et valorisent le sanctuaire qui l'accueille tout en enracinant la mémoire du lignage capétien sur le territoire de France, des couvents mendiants parisiens à Saint-Louis de Poissy, de la cathédrale de Rouen à la nécropole dionysienne. Alexandre Bande livre ainsi la singulière histoire des sépultures de coeur du XIIIe siècle au XVe siècle et narre la naissance d'un coeur personnifié, déifié et hypostasié.

Fiche Technique

Paru le : 20/05/2009

Thématique : Histoire de France - Généralités

Auteur(s) : Auteur : Alexandre Bande

Éditeur(s) : Tallandier

Collection(s) : Moyen Age

Série(s) : Non précisé.

ISBN : 2-84734-467-5

EAN13 : 9782847344677

Format : Non précisé.

Reliure : Broché

Pages : 254

Hauteur : 22 cm / Largeur : 15 cm

Épaisseur : 2,1 cm

Poids : 334 g