Chargement...
Chargement...

Les commandos de l'Affiche rouge : la vérité historique sur la première section de l'armée secrète

Auteur : Arsène Tchakarian

Paru le : 07/05/2012
Éditeur(s) : Rocher
Série(s) : Non précisé.
Collection(s) : Histoire
Contributeur(s) : Collaborateur : Hélène Kosséian-Bairamian

20,00 €
Expédié en 5 à 7 jours.
Livraison à partir de 0,01 €
-5 % Retrait en magasin avec la carte Mollat
en savoir plus
epub
14,99 €
Protection: Digital watermarking
Acheter en numérique

Résumé

Fin 1942, l'ouvrier poète Missak Manouchian prend la tête dans Paris d'un groupe de Juifs, Hongrois, Polonais, Roumains, Espagnols, Italiens et Arméniens qui vont harceler nazis et collaborateurs avant d'être finalement arrêtés et condamnés à mort. A. Tchakarian, compagnon de Manouchian témoigne de cet épisode de la Seconde Guerre mondiale. ©Electre 2018

Quatrième de couverture

La vérité historique sur la première section de l'Armée secrète par le dernier survivant du groupe. Fin 1942. Dans Paris occupé par les Allemands, l'ouvrier poète Missak Manouchian prend la tête d'un groupe de jeunes juifs, hongrois, polonais, roumains, espagnols, italiens, arméniens, tous déterminés à combattre pour libérer la France. Dans la clandestinité et au péril de leur vie, les membres de ce groupe vont devenir des héros. Leurs actions : harceler l'occupant, dérailler les chemins de fer, arrêter les dénonciateurs. Les services spéciaux de la police anticommuniste de l'État vichyste, le B1 et le B2 installés à la préfecture de police de Paris depuis août 1942, sous les ordres du chef de la police de la sécurité, et de deux agents, Roger et Albert, infiltrés dans les organisations immigrées, permettent les arrestations des 23 combattants de la première section parisienne de l'Armée secrète, fin novembre 1943. Le 21 février suivant, les membres du groupe de Manouchian sont condamnés à mort. Les nazis vont faire de cette arrestation une propagande outrageuse et placarder des affiches de ces hommes, transformés en criminels, sur les murs du Tout-Paris et dans la France entière : «l'armée du crime». Le jour même, à 15 heures, au mont Valérien, des salves de balles vont cribler les corps de ces résistants. Arsène Tchakarian, dernier survivant de ces clandestins, continue à faire vivre la mémoire de la Résistance et pose la question sans détours. Il donne le nom du coupable, celui qui a sonné la mort de ces compagnons de l'ombre.

Fiche Technique

Paru le : 07/05/2012

Thématique : Seconde guerre mondiale

Auteur(s) : Auteur : Arsène Tchakarian

Éditeur(s) : Rocher

Collection(s) : Histoire

Série(s) : Non précisé.

ISBN : 2-268-07406-4

EAN13 : 9782268074061

Format : Non précisé.

Reliure : Broché

Pages : 297

Hauteur : 24 cm / Largeur : 15 cm

Épaisseur : 2,5 cm

Poids : 473 g