Chargement...
Chargement...

Sexe au pouvoir, pouvoirs du sexe : les verts galants dans l'histoire

Paru le : 28/10/2013
Éditeur(s) : Editions d'Albret
Série(s) : Non précisé.
Collection(s) : Non précisé.
Contributeur(s) : Directeur de publication : Yohann Chanoir - Directeur de publication : Céline Piot - Editeur scientifique (ou intellectuel) : Association des professeurs d'histoire et de géographie (France)

20,00 €
Expédié en 5 à 7 jours.
Livraison à partir de 0,01 €
-5 % Retrait en magasin avec la carte Mollat
en savoir plus

Résumé

Contributions consacrées aux relations entre le sexe et le pouvoir depuis le XVe siècle à travers la figure d'Henri IV, mais également des artistes, marginaux, libertins et puissants qui marquèrent leur époque. L'étude porte aussi bien sur la question du sexe au pouvoir que sur celle de la position du pouvoir face au sexe. ©Electre 2018

Quatrième de couverture

L'approche historique des sexualités a été fortement renouvelée depuis quelques années. Le colloque de Nérac (tenu le 30 octobre 2013), consacré aux relations entre le sexe et le pouvoir, s'inscrit dans ce contexte. Les auteurs ont voulu analyser l'influence du sexe sur la conduite de nos gouvernants, d'hier et d'aujourd'hui. Certains ont été obsédés par le sexe féminin. Le plus célèbre d'entre eux, Henri IV, référence obligée à Nérac, a cependant eu des précédents - figures mythologiques ou personnages réels, tel Charles VII. Le «bon roi» a également eu, en la matière, des successeurs, de Napoléon Ier aux présidents, ministres et autres puissants qui nous dirigent. Leurs prestations sont restées dans l'Histoire au point d'intéresser le cinéma, les passions sexuelles des Verts galants formant, il est vrai, une matière idéale pour les cinéastes. Mais le sexe peut aussi être confronté au pouvoir. Dès le Moyen Âge, sous l'influence de l'Église, les Autorités se méfient de la sexualité. Au XVIIe siècle, les libertins doivent combattre l'austérité chrétienne et le rigorisme tant laïc que religieux. Bien que la sexualité soit revendiquée par les médecins des Lumières comme une manifestation de liberté, la réputation du Vert galant devient plus sulfureuse et, au XIXe siècle, sous l'influence des sociétés de morale qui se multiplient, la société bourgeoise exige un sévère contrôle de la sexualité. Pour autant, même au front, le sexe continue d'exercer son pouvoir sur les combattants, la correspondance épistolaire de soldats de la Grande Guerre montrant la vigueur des désirs sexuels. En quoi le sexe est-il une question de pouvoir ? C'est à cette question que les auteurs (dans le cadre des agoras de l'APHG, en partenariat avec les AVN) ont tenté de répondre.

Fiche Technique

Paru le : 28/10/2013

Thématique : Histoire de France - Généralités

Auteur(s) : Non précisé.

Éditeur(s) : Editions d'Albret

Collection(s) : Non précisé.

Série(s) : Non précisé.

ISBN : 2-913055-46-X

EAN13 : 9782913055469

Format : Non précisé.

Reliure : Broché

Pages : 214

Hauteur : 24 cm / Largeur : 16 cm

Épaisseur : 1,5 cm

Poids : 640 g