Chargement...
Chargement...

Les deux terres promises : les Juifs de France et le sionisme, 1897-1945

Auteur : Michel Abitbol

Paru le : 02/09/2010
Éditeur(s) : Perrin
Série(s) : Non précisé.
Collection(s) : Tempus, n° 341
Contributeur(s) : Non précisé.

9,00 €
Article indisponible
Livraison à partir de 0,01 €
-5 % Retrait en magasin avec la carte Mollat
en savoir plus

Résumé

Certains événements, de l'affaire Dreyfus au régime de Vichy, ont amené les Juifs de France à certaines remises en question : savoir s'il était préférable d'être Juif avant d'être Français. L'auteur montre que malgré la suspicion dont ils ont toujours été victimes, ils sont toujours restés patriotes et attachés à la République, en retrait du mouvement sioniste. ©Electre 2018

Quatrième de couverture

Entre l'affaire Dreyfus en 1897 - l'un des motifs du lancement du congrès sioniste par Theodor Herzl - et le régime de Vichy, la plupart des juifs français se sont demandés si leur identité devait primer sur leur nationalité. Cette question, Michel Abitbol en a fait le fil d'Ariane de son ouvrage, qui analyse l'attitude des juifs de souche française, les «Français israélites», à l'égard du sionisme durant cette période. Il montre que, malgré la suspicion dont ils ont toujours été l'objet, les juifs français sont profondément patriotes, attachés à la République et que, jusqu'à la Seconde Guerre mondiale, ils sont majoritairement restés en retrait du mouvement sioniste, tout en étant conscients qu'ailleurs les juifs ne jouissaient pas de la même liberté.

Fiche Technique

Paru le : 02/09/2010

Thématique : Histoire de France - Généralités

Auteur(s) : Auteur : Michel Abitbol

Éditeur(s) : Perrin

Collection(s) : Tempus, n° 341

Série(s) : Non précisé.

ISBN : 2-262-03369-2

EAN13 : 9782262033699

Format : Non précisé.

Reliure : Broché

Pages : 298

Hauteur : 18 cm / Largeur : 11 cm

Épaisseur : 1,3 cm

Poids : 199 g