Chargement...
Chargement...

Quand les nations refont l'histoire : l'invention des origines médiévales de l'Europe

Auteur : Patrick J. Geary

Paru le : 22/09/2004
Éditeur(s) : Aubier
Série(s) : Non précisé.
Collection(s) : Collection historique
Contributeur(s) : Traducteur : Jean-Pierre Ricard

23,40 €
Expédié en 5 à 7 jours.
Livraison à partir de 0,01 €
-5 % Retrait en magasin avec la carte Mollat
en savoir plus

Résumé

Etude sur la manière dont les jeunes nations européennes ont modifié au XIXe siècle leurs racines médiévales à des fins politiques sous l'influence des romantiques et des idéologues nationalistes. Désireux de faire le point face aux discours identitaires actuels, l'auteur oppose à ce Moyen Age mythique, la complexité de l'histoire de la formation des royaumes barbares. ©Electre 2019

Quatrième de couverture

L'Europe d'aujourd'hui ressemblerait-elle à celle de 1914 ? N'est-elle pas minée par les droits des minorités, par les particularismes religieux et linguistiques ? En Ukraine, en Russie, en Biélorussie et en Crimée, les revendications de souveraineté nationale se font une nouvelle fois entendre. En Hongrie, les hostilités ont repris contre les Roumains au sud et contre les Slovaques au nord. Serbes et Croates se sont entretués et se sont unis pour tuer les Bosniaques au nom de leurs droits nationaux. Les Serbes ont lancé une vaste offensive visant à chasser les Albanais du Kosovo, et, après les bombardements déclenchés par les forces de l'OTAN, les Kosovars se vengent contre la minorité serbe d'Albanie avec la même brutalité que leurs anciens oppresseurs. À l'origine de ces conflits, au fondement de ces revendications, une même mystification historique : chacun de ces peuples, existant de toute éternité, aurait dans un passé lointain acquis le droit de propriété du territoire qu'il revendique aujourd'hui pour sien. C'est ainsi que les Germains seraient «nés» au Ier siècle, les Francs au Ve siècle, ou les Croates au VIe siècle. Une vision de l'histoire inventée par le XIXe siècle, sous l'influence des romantiques et des idéologues nationalistes, qui imprègne les discours identitaires aujourd'hui. À la fiction du «Nous étions là les premiers», Patrick Geary, grand spécialiste du Moyen Âge, oppose une Europe médiévale sans cesse remodelée par les conquêtes et les migrations : une Europe multiculturelle avant l'heure. Il signe ainsi un livre engagé, contre les manipulations de l'Histoire par les nationalismes ethniques.

Fiche Technique

Paru le : 22/09/2004

Thématique : Histoire générale du Moyen-Age

Auteur(s) : Auteur : Patrick J. Geary

Éditeur(s) : Aubier

Collection(s) : Collection historique

Série(s) : Non précisé.

ISBN : 2-7007-2335-X

EAN13 : 9782700723359

Format : Non précisé.

Reliure : Broché

Pages : 242

Hauteur : 22 cm / Largeur : 14 cm

Épaisseur : 1,7 cm

Poids : 270 g