Chargement...
Chargement...

La Compagnie française des Indes au XVIIIe siècle

Auteur : Philippe Haudrère

Paru le : 15/01/2005
Éditeur(s) : les Indes savantes
Série(s) : Non précisé.
Collection(s) : Non précisé.
Contributeur(s) : Non précisé.

75,00 €
Expédié en 5 à 7 jours.
Livraison à partir de 0,01 €
-5 % Retrait en magasin avec la carte Mollat
en savoir plus

Résumé

Etudie le fonctionnement de la Compagnie française des Indes, réunissant les anciennes compagnies d'Occident, des Indes orientales, de Chine et du Cap-Vert, depuis leur création en 1719 jusqu'en 1795, date de la liquidation de la Compagnie. ©Electre 2019

Quatrième de couverture

Après des débuts difficiles au XVIIe siècle, la Compagnie française des Indes connaît une croissance rapide au XVIIIe siècle. Les commerçants français sont devenus les plus dangereux de nos rivaux, assurent les directeurs de la compagnie anglaise en 1737. Le présent ouvrage précise quelques-unes des raisons du succès des Français. Il y a d'abord le montant élevé du capital, appartenant pour les trois quarts à des actionnaires privés. Il y a aussi la bonne gestion des directeurs, armateurs expérimentés venus de divers ports de France, ou grands financiers, ou encore anciens commerçants ayant fait fortune en Asie. Les cargaisons sont bien composées et répondent à la demande des consommateurs européens : cotonnades blanches, teintes ou « peintes » dont la variété et la richesse des coloris enchantent le public, du café, du thé, de la porcelaine et des bois de teinture. Il y a enfin l'excellente qualité technique de la marine. En Chine, la Compagnie française développe activement le commerce par son comptoir de Canton. En Inde, la Compagnie se trouve imbriquée dans les rivalités et les conflits locaux. Dupleix, gouverneur de Pondichéry, est le premier des Européens à essayer de trouver une solution en créant une région pacifiée autour du principal établissement des Français. Son projet est critiqué par les actionnaires qui, redoutant une augmentation des dépenses militaires, imposent son rappel. La compagnie anglaise parvient à faire aboutir une entreprise analogue autour de Calcutta. Le contrôle du commerce du Bengale donne aux Britanniques une telle supériorité sur les autres Européens qu'ils parviennent rapidement à les supplanter et donc à mettre fin aux activités des Compagnies des Indes, en particulier celle des Français.

Contenus Mollat en relation

Événements



Tromelin, l'île des esclaves oubliés

Du 13/12/2016 au 30/04/2017
Artiste en attente
Exposition temporaire du 13 décembre 2016 au 30 avril 2017

Publié le 08/12/2016

Fiche Technique

Paru le : 15/01/2005

Thématique : Histoire moderne générale

Auteur(s) : Auteur : Philippe Haudrère

Éditeur(s) : les Indes savantes

Collection(s) : Non précisé.

Série(s) : Non précisé.

ISBN : 2-84654-048-9

EAN13 : 9782846540483

Format : Non précisé.

Reliure : Broché

Pages : 1071

Hauteur : 24 cm / Largeur : 17 cm

Épaisseur : 6 cm

Poids : 1810 g