Chargement...
Chargement...

La prise de décision en France (1525-1559) : recherches sur la réalité du pouvoir royal ou princier à la Renaissance


27,00 €
Chargement...
Livraison à partir de 0,01 €
-5 % Retrait en magasin avec la carte Mollat
en savoir plus

Résumé

Etudes sur les réseaux, factions, partis, clans, fidélités et clientèles évoluant dans l'entourage du prince et qui interfèrent largement sur la prise de décision durant les règnes de François Ier et Henri II. Etudes également de la place de l'acte royal comme expression du pouvoir normatif. Quelques études de cas complètent le dossier : notamment la diffusion des ordonnances de Villers-Cotterêts. ©Electre 2019

Prendre une décision à la Renaissance relève-t-il du fait du prince ? Si la question semble entendue pour les théoriciens partisans d'un pouvoir incarné par un seul homme, l'expérience vécue par les gouvernements princiers ou royal en France, durant les règnes de François Ier et de Henri II, est sensiblement différente. Le circuit de l'information et des requêtes diverses déborde largement la seule initiative royale. Reconstituer les réseaux, factions, partis, clans, fidélités ou clientèles qui évoluent dans l'entourage du prince restitue une part non négligeable du contexte de la décision. La forme la plus pérenne et la plus apparente de cette dernière découle du pouvoir normatif du roi ou du prince : l'acte royal. Mais toute décision passe-t-elle par un acte ? La croissance de l'appareil d'État, l'obéissance consentie des agents du pouvoir, ne permettent-elles pas dans un grand nombre de cas de se contenter d'une indication épistolaire ? L'institution du secrétaire, qui plonge ses racines dans le XIVe siècle et qui a connu un développement remarquable sous Louis XI, conquiert durant le deuxième quart du XVIe siècle une place médite au sommet des cercles du pouvoir. Enfin, la réception de la décision offre un dernier angle de vue, essentiel. Étape juridique importante mais non exclusive, la promulgation judiciaire et la réception des décisions prises invite à se pencher sur le contrôle de la décision par les corps et compagnies d'officiers, par les pouvoirs intermédiaires (villes, états provinciaux), par les peuples eux-mêmes. Les contributions ici rassemblées apportent un nouvel éclairage sur la société politique de l'État moderne naissant.

Fiche Technique

Paru le : 15/12/2008

Thématique : Renaissance

Auteur(s) : Non précisé.

Éditeur(s) : Ecole des chartes

Collection(s) : Etudes et rencontres de l'Ecole des chartes, n° 27

Contributeur(s) : Editeur scientifique (ou intellectuel) : Roseline Claerr - Editeur scientifique (ou intellectuel) : Olivier Poncet - Auteur : Roseline Claerr - Auteur : Olivier Poncet

Série(s) : Non précisé.

ISBN : 2-35723-001-0

EAN13 : 9782357230019

Format : Non précisé.

Reliure : Broché

Pages : 208

Hauteur : 24 cm / Largeur : 16 cm

Épaisseur : - cm

Poids : 455 g