Chargement...
Chargement...

L'intrusion balnéaire : les populations littorales bretonnes et vendéennes face au tourisme (1800-1945)

Auteur : Johan Vincent

Paru le : 17/01/2008
Série(s) : Non précisé.
Collection(s) : Histoire
Contributeur(s) : Préfacier : Gérard Le Bouëdec

20,00 €
Expédié en 5 à 7 jours.
Livraison à partir de 0,01 €
-5 % Retrait en magasin avec la carte Mollat
en savoir plus
0,00 €
Protection:
Acheter en numérique

Résumé

Histoire du tourisme en Bretagne et en Vendée écrite à partir de l'analyse sociétale des réactions des habitants face au développement des stations balnéaires. L'ouvrage examine comment les sociétés communales ont accepté ou refusé ce tourisme et comment elles ont elles-mêmes évolué, à travers les relations avec les pêcheurs, les goémoniers, l'accès aux plages, les aménagements de voirie, etc. ©Electre 2018

Quatrième de couverture

L'intrusion balnéaire Les populations littorales bretonnes et vendéennes face au tourisme (1800-1945) Aujourd'hui, le littoral français apparaît, dans sa grande majorité, comme le territoire des vacances, où la visite estivale du touriste permet une intense activité et des profits appréciables. Cependant, l'usage balnéaire du littoral a dû faire face à d'autres interlocuteurs et ne s'est imposé que progressivement. Si, au début, touristes et populations locales se sont côtoyés, les visiteurs commencent, dès le milieu du XIXe siècle, à rêver de villes idéales, où tout est fait pour les satisfaire. Les ressources des bourgs, souvent ruraux, ne sont plus suffisantes pour les contenter. Les autochtones, eux, sont partagés entre satisfaction de jouir des avantages sociaux et économiques et crainte de perdre un nouvel avenir. Or, si la station balnéaire peut devenir la première activité de la commune, les populations locales peuvent également préférer soutenir leurs activités traditionnelles en difficulté. Les rapports conflictuels ne doivent pas masquer une nécessaire collaboration, sur le plan de l'image (animations, préservation de l'environnement) et sur le plan pratique (travail saisonnier, mise en place du confort, lutte contre l'érosion littorale). Les luttes municipales révèlent néanmoins un pouvoir à conquérir pour mener à bien ses idées. C'est un siècle et demi de transformations littorales que se propose de suivre cet ouvrage. Au milieu du XXe siècle, les communes des côtes bretonnes et vendéennes ont intégré l'activité balnéaire, avec cette saisonnalité qui hante toujours nos esprits, au point que, l'hiver venu, on peut encore dire : « Il n'y a personne ici, il n'y a plus personne. »

Fiche Technique

Paru le : 17/01/2008

Thématique : Histoire contemporaine générale

Auteur(s) : Auteur : Johan Vincent

Éditeur(s) : Presses universitaires de Rennes

Collection(s) : Histoire

Série(s) : Non précisé.

ISBN : 2-7535-0499-7

EAN13 : 9782753504998

Format : Non précisé.

Reliure : Broché

Pages : 278

Hauteur : 24 cm / Largeur : 15 cm

Épaisseur : 1,9 cm

Poids : 530 g