Chargement...
Chargement...

La France des années 1830 et l'esprit de réforme : actes du colloque, Rennes, 6-7 oct. 2005

Paru le : 26/10/2006
Série(s) : Non précisé.
Collection(s) : Carnot
Contributeur(s) : Editeur scientifique (ou intellectuel) : Centre de recherche historique sur les sociétés et cultures de l'Ouest (Rennes) - Editeur scientifique (ou intellectuel) : CENTRE DE RECHERCHES SUR L'HISTOIRE DU XIXe SIÈCLE (Paris) - Editeur scientifique (ou intellectuel) : Patrick Harismendy - Directeur de publication : Patrick Harismendy

20,00 €
Expédié en 5 à 7 jours.
Livraison à partir de 0,01 €
-5 % Retrait en magasin avec la carte Mollat
en savoir plus

Résumé

Les auteurs retracent l'histoire des années de la monarchie de Juillet, années de mutations sociales et culturelles. Après la longue léthargie de la Restauration, l'espace public devient médiatique et engendre l'opinion. ©Electre 2018

Quatrième de couverture

Serait-on passé à côté d'autres « années trente » ? La liste est longue des indices, longtemps négligés, d'une ambiance de quête, d'urgence et d'invention que distillent les jeunes années de la monarchie de Juillet. Entre l'immobilisme prudhommesque et la répétition lancinante de journées révolutionnaires s'opèrent bien des changements : humanisation des peines judiciaires, création de grandes institutions culturelles, jeux complexes avec le passé récent, mise en place de nouveaux instruments de surveillance ou d'appréciation des opinions, émergences de mesures prophylactiques, intrusion de l'expertise en diverses matières, besoins d'intégration nationale, interrogations sur le peuple et son travail... De fait et malgré les tramages hérités du Consulat et de l'Empire, une nouvelle France, ou peut-être une nouvelle vision de celle-ci, semble se dessiner qui commande des réformes et des ajustements. Une relecture de ces années s'imposait donc pour essayer de mieux comprendre cette convergence de phénomènes, éclos dans l'aval révolutionnaire, et trop vite imputés au changement de régime. La réalité, dont rendent compte les réflexions rassemblées ici, est ambivalente et dépasse la tension accoutumée entre Résistance et Mouvement. Se mêlent, en effet, les fruits mûris du réformisme de la Restauration finissante, l'imitation de ce qui s'expérimente ailleurs, le besoin irrépressible de ruptures, la crainte inverse de l'entraînement, mais aussi l'interrogation sur l'« esprit du temps ». Et les idées sont là qui se précisent : on parle de « système », de culte national, on rêve catégories et nomenclatures, en même temps que le futur s'ensemence des travaux d'une génération appelée à durer. Bref, État et sociétés trouvent moyens et acteurs pour s'ordonner. Trait majeur, l'espace public devient médiatique et engendre l'opinion, ce qui explique, peut-être et paradoxalement, la glaciation des années 1840.

Fiche Technique

Paru le : 26/10/2006

Thématique : Histoire contemporaine générale

Auteur(s) : Non précisé.

Éditeur(s) : Presses universitaires de Rennes

Collection(s) : Carnot

Série(s) : Non précisé.

ISBN : 2-7535-0339-7

EAN13 : 9782753503397

Format : Non précisé.

Reliure : Broché

Pages : 308

Hauteur : 24 cm / Largeur : 16 cm

Épaisseur : 2,3 cm

Poids : 555 g