Chargement...
Chargement...

Profession bourreau : Struthof, Schirmeck : les gardiens de camp et les médecins de la mort face à leurs juges

Auteur : Jean-Laurent Vonau

Paru le : 11/04/2013
Éditeur(s) : Nuée bleue
Série(s) : Non précisé.
Collection(s) : Non précisé.
Contributeur(s) : Non précisé.

22,00 €
Expédié en 5 à 7 jours.
Livraison à partir de 0,01 €
-5 % Retrait en magasin avec la carte Mollat
en savoir plus

Résumé

Puisant dans les archives des procès d'après-guerre, J.-L. Vonau dresse le portrait des responsables et des gardiens de ces deux camps alsaciens. ©Electre 2018

Quatrième de couverture

Au Struthof, le gardien Franz Ehrmanntraut frappait les détenus au nerf de boeuf jusqu'à ce que mort s'en suive ; Albert Fuchs, responsable du commando « Ravin de la mort », les abattait selon son humeur ; Richard Kuhl, délinquant de droit commun, devint l'un des pires kapos du camp. À Schirmeck, Karl Nussberger, responsable des pelotons d'exécution, s'enthousiasmait pour les flagellations publiques ; Walter Müller, dit Hundemüller, lâchait son chien sur les détenus qui lui déplaisaient. Parmi les centaines de bourreaux « ordinaires » affectés au camp de concentration de Natzweiler-Struthof et au camp de sûreté de Vorbrück-Schirmeck, créés par les nazis en Alsace annexée, plusieurs dizaines d'entre eux furent déférés après la guerre devant les tribunaux. À l'effarement du public et de la presse, tout un cortège de crimes et d'horreurs fut ainsi révélé : brimades et violences de toutes sortes, tortures et exécutions sommaires, sous-alimentation et travail forcé jusqu'à épuisement fatal. Sans oublier les effroyables expérimentations menées sur des détenus par une poignée de « médecins de la mort ». Devant leurs juges, ces personnages sadiques et cruels n'exprimèrent aucun remords et plaidèrent l'irresponsabilité : « agi sous la contrainte », « obéi aux ordres », « servi la patrie ». Ces procès de l'après-guerre, méticuleusement restitués ici, nous plongent dans l'horreur du nazisme et nous confrontent aux difficultés à « faire justice » : moins de dix ans après leurs méfaits, la plupart de ces bourreaux, condamnés pour certains à la peine capitale ou aux travaux forcés à perpétuité, avaient déjà retrouvé la liberté. Frustrations et sentiment d'injustice s'installèrent dans l'opinion régionale déjà ébranlée par le « procès de Bordeaux ». Grâce aux archives, le temps de l'Histoire est aujourd'hui venu.

Fiche Technique

Paru le : 11/04/2013

Thématique : Seconde guerre mondiale

Auteur(s) : Auteur : Jean-Laurent Vonau

Éditeur(s) : Nuée bleue

Collection(s) : Non précisé.

Série(s) : Non précisé.

ISBN : 2-7165-0812-7

EAN13 : 9782716508124

Format : Non précisé.

Reliure : Broché

Pages : 250

Hauteur : 22 cm / Largeur : 16 cm

Épaisseur : 2,3 cm

Poids : 600 g