Chargement...
Chargement...

Beria : chef de la police secrète stalinienne

Auteur : Tadeusz Wittlin

Paru le : 21/02/2013
Série(s) : Non précisé.
Collection(s) : Non précisé.
Contributeur(s) : Traducteur : Alfred Bernard - Préfacier : Yvonnick Denoël

24,00 €
Expédié en 5 à 7 jours.
Livraison à partir de 0,01 €
-5 % Retrait en magasin avec la carte Mollat
en savoir plus

Résumé

Portrait de Lavrenti Beria qui fut le n° 2 du régime soviétique entre 1938 et 1953. Chef de la police secrète NKVD et à la tête d'un réseau d'espionnage mondial, il est jugé responsable de multiples purges, disparitions et exécutions massives. Cet ouvrage revient également sur son rôle dans le programme nucléaire soviétique et sur son exécution dans des circonstances troubles. ©Electre 2018

Quatrième de couverture

Beria Chef de la police secrète stalinienne Dans l'ombre de Staline, Beria fut pendant quinze ans le chef de la police secrète soviétique et d'un réseau d'espionnage à l'échelle mondiale. Commandant en chef du tentaculaire NKVD, censeur de la presse et de la culture, ministre de l'Intérieur, administrateur des camps du goulag, maréchal de l'URSS, vice-président du conseil des ministres, Beria fut le véritable numéro 2 du régime, redouté même par ses pairs. Lors de la conférence de Yalta, Staline le présenta au président Roosevelt par cette boutade : « C'est notre Himmler ! » Originaire de Géorgie, il intègre au début des années 1920 la Tcheka, première police politique d'Union soviétique. En 1926, il dirige la répression du mouvement nationaliste géorgien, s'attirant ses premières distinctions. Dans les années 1930, il prend le contrôle du Parti communiste géorgien, et ne l'abandonnera plus. C'est déjà l'homme de confiance de Staline et l'organisateur des purges d'avant-guerre. À partir de 1938, il prend la direction du NKVD, la police politique préfigurant le KGB, et il y fait régner la terreur. Il est responsable des arrestations et de l'élimination des opposants. Pendant la Seconde Guerre mondiale, Beria est l'instigateur des massacres de Katyn, et de déportations massives. Grâce aux renseignements glanés par ses services en Occident à partir de 1942, il initie le programme nucléaire soviétique et sera le « père » de la bombe russe. Haï par ses collègues qui le jugent dangereux, Beria est arrêté peu après la mort de Staline sur ordre de Khrouchtchev. Accusé de complot et d'espionnage, selon une méthode qu'il a lui-même beaucoup pratiquée, il est exécuté dans des circonstances troubles.

Fiche Technique

Paru le : 21/02/2013

Thématique : Autres biographies

Auteur(s) : Auteur : Tadeusz Wittlin

Éditeur(s) : Nouveau Monde éditions

Collection(s) : Non précisé.

Série(s) : Non précisé.

ISBN : 2-36583-375-6

EAN13 : 9782365833752

Format : Non précisé.

Reliure : Broché

Pages : 486

Hauteur : 23 cm / Largeur : 14 cm

Épaisseur : 2,7 cm

Poids : 639 g