Chargement...
Chargement...

L'abbé Grégoire et la Révolution française : les origines de l'universalisme moderne

Auteur : Alyssa Goldstein Sepinwall

Paru le : 09/07/2008
Éditeur(s) : les Perséides
Série(s) : Non précisé.
Collection(s) : Le monde atlantique
Contributeur(s) : Traducteur : Marie Fabre - Traducteur : Ludivine Verbèke - Traducteur : Thomas Van Ruymbeke - Préfacier : Marcel Dorigny

25,00 €
Expédié en 5 à 7 jours.
Livraison à partir de 0,01 €
-5 % Retrait en magasin avec la carte Mollat
en savoir plus

Résumé

Après avoir représenté le clergé pendant le serment du Jeu de paume, Henri Grégoire (1750-1831) devint le chef de file du mouvement pour l'abolition de l'esclavage et prit part aux grands faits politiques et débats pour la construction de l'universalisme moderne. Cette biographie intellectuelle est parue en 2004 aux Etats-Unis. ©Electre 2018

Quatrième de couverture

L'abbé Grégoire est l'un des personnages phares de la première partie du XIXe siècle, après avoir été l'un des protagonistes majeurs de la Révolution française. Si les études qui lui sont consacrées sont nombreuses, «la grande biographie» tant attendue manquait encore, tant la complexité de l'homme et les multiples combats qu'il a menés avaient jusqu'à aujourd'hui découragé les historiens... Grégoire fut un acteur à part entière des grands bouleversements de son temps : député aux États généraux puis à l'Assemblée constituante, il y joua un rôle de premier plan, tant pour le ralliement du bas clergé au tiers état que lors de la rédaction de la Déclaration des droits de l'homme et du citoyen ; membre dirigeant des deux Sociétés des Amis des Noirs, il fut sans cesse au devant du combat contre la traite négrière, l'esclavage et le «préjugé de couleur» ; évêque constitutionnel, il fonda «l'Église gallicane» indépendante de Rome ; député à la Convention nationale et cofondateur de la République, il fut envoyé en mission dans les départements au plus fort de la guerre de défense révolutionnaire de 1793 ; sénateur sous Napoléon, il s'opposa à l'Empire ; sous la Restauration, enfin, il incarna l'héritage révolutionnaire et républicain, à contre-courant de l'idéologie des ultras nostalgiques d'un Ancien Régime mythique... Le livre d'Alyssa G. Sepinwall, enfin traduit en français, vient apporter un éclairage nouveau et nécessaire sur celui qui fut choisi par le président de la République, aux côtés de Condorcet et de Monge, pour entrer au Panthéon en 1989. Les controverses qui avaient accompagné cette ultime consécration républicaine de Grégoire - notamment déclenchées par l'Église catholique, mais également par certains intellectuels qui virent en lui un «convertisseur» des juifs - trouvent en ce livre non un écho, mais une magistrale mise en perspective historique, alors que sa pensée reste d'une actualité confondante - débats sur la laïcité, les langues régionales, etc.

Fiche Technique

Paru le : 09/07/2008

Thématique : Autres biographies

Auteur(s) : Auteur : Alyssa Goldstein Sepinwall

Éditeur(s) : les Perséides

Collection(s) : Le monde atlantique

Série(s) : Non précisé.

ISBN : 2-915596-29-8

EAN13 : 9782915596298

Format : Non précisé.

Reliure : Broché

Pages : 349

Hauteur : 23 cm / Largeur : 15 cm

Épaisseur : 3,1 cm

Poids : 568 g