Chargement...
Chargement...

Mémoire et subjectivité (XIVe-XVIIe siècle) : l'entrelacement de memoria, fama & historia : actes de la journée d'étude

Paru le : 30/12/2006
Éditeur(s) : Ecole des chartes
Série(s) : Non précisé.
Contributeur(s) : Editeur scientifique (ou intellectuel) : Ecole nationale des chartes (Paris) - Editeur scientifique (ou intellectuel) : Dominique de Courcelles - Auteur : Ecole nationale des chartes - Auteur : Dominique de Courcelles

23,00 €
Expédié en 5 à 7 jours.
Livraison à partir de 0,01 €
-5 % Retrait en magasin avec la carte Mollat
en savoir plus

Résumé

La mémoire comme évocation d'événements singuliers est un phénomène social et individuel et l'écriture retranscrit cette mémoire, racontant l'histoire des autres, d'un pays, de groupes sociaux, en proposant une oeuvre historique, littéraire ou artistique. Parmi les auteurs abordés : Christine de Pizan, Erasme, Machiavel et Francesco Guicciardini. ©Electre 2018

Quatrième de couverture

Si les prouesses des artes memoriae sont celles d'une mémoire artificielle, c'est la memoria, au sens limité d'évocation de faits singuliers ou d'événements, dans la mesure où elle importe à la constitution de la subjectivité, qui a été au centre des travaux de cette journée d'étude. La memoria est un phénomène aussi bien individuel que social. L'écriture accomplit un geste mémorial, lorsque son auteur déclare qu'il favorise ou suscite la mémoire des autres passés ou présents, renommés, fameux, dont il transmet l'histoire, les histoires. En même temps et surtout, l'auteur élabore au présent sa fama tout au long de son oeuvre. Entre le livre mémorial et la manière d'agir il y a une constante tension. L'entrelacement de fama, memoria et historia a des implications d'ordre politique, idéologique, subjectif. Les articles réunis ici visent à examiner, sans prétendre à l'exhaustivité, comment des individus, dans les circonstances les plus différentes, sont amenés à construire leur mémoire et leur identité en racontant l'histoire des autres, qu'il s'agisse de pays, de groupes sociaux, d'hommes et de femmes, en faisant oeuvre de création historique, littéraire ou artistique. Renommés en leur temps, ces individus ont parfois été oubliés. Car il y a une vulnérabilité fondamentale de la mémoire, entre l'absence de la chose souvenue et sa présence sur le mode de la représentation.

Fiche Technique

Paru le : 30/12/2006

Thématique : Concours-Méthodologie

Auteur(s) : Non précisé.

Éditeur(s) : Ecole des chartes

Collection(s) : Etudes et rencontres de l'Ecole des chartes, n° 22

Série(s) : Non précisé.

ISBN : 2-900791-86-3

EAN13 : 9782900791868

Format : Non précisé.

Reliure : Broché

Pages : 107

Hauteur : 24 cm / Largeur : 16 cm

Épaisseur : - cm

Poids : 400 g