Chargement...
Chargement...

Naissances de la géographie moderne (1760-1860) : lieux, pratiques et formation des savoirs de l'espace

Paru le : 25/08/2010
Éditeur(s) : ENS Editions
Série(s) : Non précisé.
Contributeur(s) : Directeur de publication : Jean-Marc Besse - Directeur de publication : Hélène Blais - Directeur de publication : Isabelle Surun

29,00 €
Expédié en 5 à 7 jours.
Livraison à partir de 0,01 €
-5 % Retrait en magasin avec la carte Mollat
en savoir plus

Résumé

Etudes sur l'institutionnalisation de l'enseignement et de l'étude de la géographie en France aux XVIIIe et XIXe siècles et sur la pluralité des institutions, des cadres théoriques, des méthodes et des outils mis en place. ©Electre 2018

Quatrième de couverture

La période 1760-1860 est marquée en France par l'apparition des premières formes d'une institutionnalisation de la géographie. De nombreux débats animent alors les mondes académiques et professionnels sur la nature et les fonctions sociales de la géographie. Mais les savoirs auxquels renvoie la géographie durant toute cette période se caractérisent par une grande diversité, et parfois par des contradictions, du point de vue des formes qu'ils adoptent, des pratiques dont ils sont l'expression, des intentions qui les animent, voire des parcours individuels qui les portent. En réalité ce sont des cultures géographiques différentes qui se fréquentent, et s'affrontent parfois, au sein de ce qui est appelé «la géographie». La diversité de ces cultures savantes apparaît dans les objets étudiés, mais aussi dans les langages, les instruments, les pratiques cognitives et sociales, voire dans les projets politiques où la géographie est impliquée. Comment, dès lors, la géographie a-t-elle mis en ordre les formes de savoir qui la traversent ? Quelles ont été les cultures géographiques qui se sont croisées à cette époque et comment peut-on les caractériser ? Dans quels dispositifs épistémiques, mais aussi matériels et institutionnels les pratiques géographiques se sont-elles rencontrées, reconnues, ignorées, repoussées et mélangées ? Est-il possible d'identifier divers modes de rationalité savante et divers types de savoirs de l'espace, qui auraient coexisté au sein de la géographie moderne ? Telles sont les questions qui sont au point de départ de ce livre, dans une approche qui souhaite ne pas figer a priori l'image et la définition de la géographie.

Fiche Technique

Paru le : 25/08/2010

Thématique : Autres études historiques

Auteur(s) : Non précisé.

Éditeur(s) : ENS Editions

Collection(s) : Sociétés, espaces, temps

Série(s) : Non précisé.

ISBN : 2-84788-211-1

EAN13 : 9782847882117

Format : Non précisé.

Reliure : Broché

Pages : 286

Hauteur : 23 cm / Largeur : 15 cm

Épaisseur : - cm

Poids : 468 g