Chargement...
Chargement...

Paris, New York : des migrants italiens, années 1880-années 1930

Auteur : Judith Rainhorn

Paru le : 01/09/2005
Éditeur(s) : CNRS Editions
Série(s) : Non précisé.
Collection(s) : CNRS histoire
Contributeur(s) : Non précisé.

25,00 €
Article indisponible
Livraison à partir de 0,01 €
-5 % Retrait en magasin avec la carte Mollat
en savoir plus

Résumé

Paris et New York (surtout La Villette et East Harlem) ont accueilli, à partir de 1880, une importante vague migratoire en provenance d'Italie. Analyse des liens entre ville et migration fondée notamment sur les rapports des migrants avec leur espace de vie, l'analyse sociologique et démographique de leur groupe, le rapport au travail, le rôle des femmes, les liens conservés avec l'Italie, etc. ©Electre 2018

Quatrième de couverture

C N R S histoire Villes-lumières, capitales du monde, Paris et New York ont accueilli, de la fin du XIXe siècle à la veille de la Seconde Guerre mondiale, des centaines de milliers d'Italiens venus se faire les forçats de l'industrialisation triomphante. Aux marges des métropoles, les quartiers ouvriers de La Villette et d'East Harlem ont vu s'épanouir puis se dissoudre des territoires italiens, au gré de l'odyssée de cet « Ulysse collectif » que fut l'Italie à l'ère industrielle. De cette vague migratoire sans précédent sont nées des images multiples, du musicien des rues au maçon inégalable, de la couturière à domicile au journaliste antifasciste. Au-delà de ces figures, l'appropriation de l'espace local, les inerties et les innovations affectant les structures familiales et le monde du travail, les modes de sociabilité ou encore les combats politiques constituent autant de prismes d'observation des migrants dans leurs espaces d'accueil. L'opposition, devenue classique, entre le « modèle » d'intégration français universaliste et le « modèle » américain aux rapports sociaux nécessairement ethnicisés, est ici réinterrogée : la comparaison met en lumière les dissemblances fondamentales en termes de contexte migratoire, de rythmes d'urbanisation et d'évolution du marché du travail, mais également les nombreuses analogies dans les processus d'insertion et d'acculturation à l'oeuvre à Paris et à New York. Puisant dans les archives françaises, italiennes et américaines, ce livre nous donne à voir l'histoire du corps à corps entre les hommes et les lieux qu'ils ont investis. Dans une époque marquée au fer du nomadisme international, l'histoire de cette migration, désormais close, est un outil précieux pour comprendre l'un des phénomènes clés du monde contemporain.

Fiche Technique

Paru le : 01/09/2005

Thématique : Histoire du monde - Généralités

Auteur(s) : Auteur : Judith Rainhorn

Éditeur(s) : CNRS Editions

Collection(s) : CNRS histoire

Série(s) : Non précisé.

ISBN : 2-271-06330-2

EAN13 : 9782271063304

Format : Non précisé.

Reliure : Broché

Pages : 256

Hauteur : 24 cm / Largeur : 17 cm

Épaisseur : 1,4 cm

Poids : 415 g