Chargement...
Chargement...

Le débarquement de Provence

Auteur : Jacques Robichon

Paru le : 05/06/2003
Éditeur(s) : Presses de la Cité
Série(s) : Non précisé.
Contributeur(s) : Non précisé.

20,10 €
Article indisponible
Livraison à partir de 0,01 €
-5 % Retrait en magasin avec la carte Mollat
en savoir plus

Résumé

Le 15 août 1944 symbolise le jour du débarquement en Normandie. Mais les plages de Provence sont elles aussi en flamme. Les alliés aidés des Français vont partir à l'assaut des grandes villes du sud : Marseille, Toulon... Et remonter pour prendre, avec les forces d'Eisenhower, les Allemands en tenaille. ©Electre 2018

Quatrième de couverture

15 août 1944: soixante-dix jours après le jour J en Normandie, les plages de Provence sont en flammes. Aux côtés des Alliés, des soldats français font irruption sur le rivage, libérant leur propre sol, s'emparant de Toulon et de Marseille pour remonter la vallée du Rhône à la rencontre des divisions débarquées dans la Manche. Le débarquement de Provence, complémentaire de celui du 6 juin, répondait à un but précis: enfermer dans une solide tenaille le plus grand nombre possible d'Allemands en France, avant la ruée des armées d'Eisenhower en direction de l'Allemagne. Par une chaude et brumeuse journée d'été, 100 000 Américains, Français, Canadiens et Anglais abordèrent la côte de Provence, à Cavalaire, Sainte-Maxime et Saint-Raphaël, pour allumer aux flancs des collines des Maures et de l'Esterel cette «guerre sous les pins», dans un décor où précisément on ne l'imagine pas: les palmiers se balançant dans le ciel bleu d'août dans l'intarissable grésillement de milliers de cigales. Comme dans Jour en Afrique et Le Corps expéditionnaire français en Italie, Jacques Robichon fait revivre les événements du 15 août 1944 par le maximum d'acteurs et de témoins, soldats et marins alliés, généraux et combattants allemands, civils et résistants français du Jour J-Provence. Tour à tour, le lecteur pénètre dans les coulisses de la conférence de Téhéran, au QG d'Hitler en Prusse-Orientale, chez le général Wiese à Avignon, à l'état-major de la 19e armée allemande. Il se trouve à bord du SG-21 qui, le premier, signala l'armada alliée au large de Saint-Tropez, et saute avec les parachutistes du général Frederick autour de Draguignan; il participe à l'assaut de la falaise du cap Nègre avec les commandos d'Afrique, ainsi qu'à la sanglante odyssée du Groupe naval d'assaut français près du Trayas, et aux combats des îles d'Hyères, précédant de quelques heures les débarquement à Cavalaire et à Pampelonne, à la Nartelle et à Val d'Esquières, au Dramont et à Anthéor, tandis qu'à deux cents kilomètres de là se déroule la dramatique course contre la montre des chars de la 11e Panzer pour traverser le Rhône. Jacques Robichon retrace l'émouvante arrivée des divisions françaises du général de Lattre de Tassigny sur le sol natal, la capitulation de l'amiral Ruhfus à Toulon et celle du général Schaefer à Marseille, la rencontre historique du 12 septembre 1944, près de Dijon, des premiers soldats alliés venus de Normandie et de Provence, ainsi que bien d'autres épisodes, histoires de mort, d'amour et d'héroïsme. Un livre définitif autant qu'un classique des récits de la guerre 1939-1945, dont François Mauriac a dit à sa parution: «Jacques Robichon n'écrit rien qu'il n'ait vécu.»

Fiche Technique

Paru le : 05/06/2003

Thématique : Histoire du monde - Généralités

Auteur(s) : Auteur : Jacques Robichon

Éditeur(s) : Presses de la Cité

Collection(s) : Collection dirigée par Jeannine Balland. Document

Série(s) : Non précisé.

ISBN : 2-258-06310-8

EAN13 : 9782258063105

Format : Non précisé.

Reliure : Broché

Pages : 282

Hauteur : 25 cm / Largeur : 16 cm

Épaisseur : 2,4 cm

Poids : 472 g