Chargement...
Chargement...

Les métamorphoses de l'hystérique : du début du XIXe siècle à la Grande Guerre

Auteur : Nicole Edelman

Paru le : 23/01/2003
Éditeur(s) : La Découverte
Série(s) : Non précisé.
Collection(s) : L'espace de l'histoire
Contributeur(s) : Non précisé.

29,00 €
Expédié en 24/48h
Livraison à partir de 0,01 €
-5 % Retrait en magasin avec la carte Mollat
en savoir plus
epub
16,99 €
Protection: Digital watermarking
Acheter en numérique

Résumé

Analyse les transformations de la vision et de la représentation de cette névrose au cours du XIXe siècle et au début du XXe siècle, au gré des découvertes médicales et des évolutions sociales, politiques, culturelles et religieuses de cette période. ©Electre 2017

Quatrième de couverture

Depuis le XIXe siècle, l'hystérie est un défi pour la pensée médicale. Protéiforme, indéfinissable, elle oscille entre vapeurs et possession, entre mal de mère et mal du diable, entre simple "bovarysme" et folie, entre maladie nerveuse et maladie psychique. Objet d'études et de polémiques privilégié pour les neurologues et les psychiatres, l'hystérique est aussi une figure exposée, notamment lors des grandes séances publiques organisées par Charcot à la Salpêtrière. Ce théâtre de femmes gesticulantes, interminablement exhibées et photographiées, inspire et fascine alors le siècle tout entier. Au carrefour de l'histoire médicale, sociale, politique, littéraire, et même religieuse, Nicole Edelman retrace dans ce livre les métamorphoses incessantes de cette maladie, qui se transforme au gré des découvertes médicales mais aussi des évolutions sociales, culturelles, voire politiques du siècle. Elle montre en particulier comment la figure de l'hystérique participe à la construction du modèle féminin dominant, épouse et mère de famille. À l'inverse, si l'hystérique masculin est médicalement concevable, il est socialement impensable, tant il met en danger la représentation de l'homme fort, équilibré, dominant ses passions. De même, dans le domaine des lettres, de Flaubert aux Goncourt, de Baudelaire à Maupassant et Zola, l'hystérique demeure immergée dans la trilogie du sexe, du sang et de la chair, alors même que la médecine écarte l'origine sexuelle de la maladie. Nicole Edelman raconte ainsi l'histoire complexe de cette figure insaisissable et paradoxale qui sans cesse questionne l'unité du sujet hérité des Lumières et les frontières instables du normal et du pathologique.

Fiche Technique

Paru le : 23/01/2003

Thématique : Textes de psychanalyse

Auteur(s) : Auteur : Nicole Edelman

Éditeur(s) : La Découverte

Collection(s) : L'espace de l'histoire

Série(s) : Non précisé.

ISBN : 2-7071-3454-6

EAN13 : 9782707134547

Format : Non précisé.

Reliure : Broché

Pages : 346

Hauteur : 22 cm / Largeur : 14 cm

Épaisseur : 2,5 cm

Poids : 343 g