Chargement...
Chargement...

Palais et pouvoir : de Constantinople à Versailles

Paru le : 20/03/2003
Série(s) : Non précisé.
Collection(s) : Temps et espaces
Contributeur(s) : Directeur de publication : Marie-France Auzépy - Directeur de publication : Joël Cornette

25,00 €
Expédié en 5 à 7 jours.
Livraison à partir de 0,01 €
-5 % Retrait en magasin avec la carte Mollat
en savoir plus

Résumé

L'histoire architecturale du palais et sa valeur symbolique : matérialisation dans l'espace du pouvoir, espace de divertissement ou de promotion de l'image royale, cet édifice fut du Moyen Age au XVIIIe siècle, un vecteur politique et culturel de la puissance des grands. L'étude est articulée autour de trois parties : l'architecture parlante, les mises en scène et les métamorphoses des palais. ©Electre 2019

Quatrième de couverture

Dans son traité De l'architecture et de l'art de bien bâtir (1452), Léon Battista Alberti distinguait les types de palais suivant la nature du pouvoir de ceux qui y résidaient : «L'habitation devra être conforme au type de vie que le chef entend y mener, qu'il soit roi, tyran ou personne privée.» Quel sens les princes bâtisseurs ont-ils donc voulu donner à l'espace qui consacre leur autorité ? C'est la question qu'explorent les différentes contributions de ce volume, qui se veut avant tout livre d'histoire. Histoire, et pas seulement histoire de l'art : la brique, la pierre, le marbre y sont considérés comme une archive capable, au même titre qu'une charte ou un traité de jurisconsulte, d'éclairer l'historien sur la nature du pouvoir. Architecture parlante, le palais, avec les jardins qui l'entourent, se donne à voir tel un texte, la structuration d'un espace traduisant l'idéologie dans la matière. De la Chine à l'Europe, de l'Antiquité tardive aux Lumières, de Bagdad à Versailles en passant par Constantinople, les palais matérialisent un imaginaire de force et d'intimidation, thésaurisent les richesses, imposent une «mise en ordre» de la cour, hiérarchisent l'accès au prince, participent au processus de «civilisation des moeurs». À la fois manifestations de puissance et gardiens de mémoire, les lieux de pouvoir traités dans ce livre montrent l'ambivalence des formes par lesquelles le prince façonne un lieu à son image.

Fiche Technique

Paru le : 20/03/2003

Thématique : Histoire européenne générale

Auteur(s) : Non précisé.

Éditeur(s) : Presses universitaires de Vincennes

Collection(s) : Temps et espaces

Série(s) : Non précisé.

ISBN : 2-84292-131-3

EAN13 : 9782842921316

Format : Non précisé.

Reliure : Broché

Pages : 370

Hauteur : 22 cm / Largeur : 14 cm

Épaisseur : 2,2 cm

Poids : 529 g