Chargement...
Chargement...

La géographie du pouvoir dans l'Espagne visigothique

Auteur : Céline Martin

Paru le : 08/01/2004
Série(s) : Non précisé.
Contributeur(s) : Non précisé.

23,50 €
Expédié en 5 à 7 jours.
Livraison à partir de 0,01 €
-5 % Retrait en magasin avec la carte Mollat
en savoir plus

Résumé

Au début du Ve siècle, la présence à l'intérieur de l'Empire de nouveaux peuples, appelés "barbares", se fait plus pesante. Ils vont s'imposer et fonder de nouveaux royaumes sur les territoires conquis. Etude de celui créé par les Visigoths au VIe siècle dans la péninsule Ibérique. Porte plus particulièrement sur les institutions politiques. ©Electre 2019

Quatrième de couverture

LA GÉOGRAPHIE DU POUVOIR DANS L'ESPAGNE VISIGOTHIQUE Céline MARTIN Le royaume de Tolède, l'un des grands royaumes chrétiens formés après la fin de l'Empire romain d'Occident, naît dans un cadre profondément romanisé, la Péninsule ibérique et la Narbonnaise. En s'implantant en Hispanie à la chute du royaume de Toulouse, l'élite visigothique devait affirmer sa domination politique sur un territoire nouveau. Sa maîtrise de l'espace s'appuya largement sur les structures préexistantes, qu'elle revitalisa, sur la création d'agents territoriaux spécifiques et sur le recours à la collaboration des puissants laïcs et des évêques. La désagrégation politique souvent décrite pour cette période paraît largement infondée, à l'exception du nord-est du royaume, plusieurs fois soulevé par des troubles séparatistes. De fait, les séditions provenaient le plus souvent du centre lui-même, de l'entourage royal. C'est aussi autour du centre que toute la construction politique visigothique était organisée, à la fois matériellement (on observe un important mouvement de centralisation au milieu du VIIe siècle) et symboliquement, avec la montée progressive de Tolède, véritable « petite Rome ». À l'abri de frontières conçues comme hermétiques, le royaume s'identifiait à un sanctuaire, seul lieu où, sous la responsabilité de leur roi, tous les sujets hispanogothiques pouvaient parvenir au salut dans ce monde et dans l'autre. Ainsi, sans sacrifier son efficacité au niveau administratif, la construction politique visigothique s'est aussi présentée comme un instrument de rédemption ici-bas, plusieurs décennies avant l'Empire carolingien. Céline Martin, ancienne élève de l'École Normale Supérieure (Fontenay Saint-Cloud), agrégée, maître de conférences en Histoire médiévale à l'Université Lille 3. Ses publications portent sur l'histoire des représentations et des institutions politiques du royaume visigothique hispanique.

Fiche Technique

Paru le : 08/01/2004

Thématique : Espagne

Auteur(s) : Auteur : Céline Martin

Éditeur(s) : Presses universitaires du Septentrion

Collection(s) : Histoire et civilisations

Série(s) : Non précisé.

ISBN : 2-85939-815-5

EAN13 : 9782859398156

Format : Non précisé.

Reliure : Broché

Pages : 407

Hauteur : 24 cm / Largeur : 16 cm

Épaisseur : 2,6 cm

Poids : 726 g