Chargement...
Chargement...

La plume dans la plaie : les écrivains journalistes et la guerre d'Algérie


26,00 €
Chargement...
Livraison à partir de 0,01 €
-5 % Retrait en magasin avec la carte Mollat
en savoir plus

Résumé

Ces contributions analysent comment, dès novembre 1954 et les premières insurrections algériennes, des intellectuels français comme Mauriac, Camus, Sartre ont réagi face à la guerre d'Algérie, à coups de manifestes, de pétitions, de comités et de meetings, dans une dernière grande bataille. ©Electre 2021

1er novembre 1954, l'insurrection éclate en plusieurs points de l'Algérie. La France, sans le savoir, bascule dans la guerre. Dans son Bloc-notes de L'Express, François Mauriac, le premier, l'a compris : «L'horreur de ce qui va se déchaîner doit être tout de suite adoucie par une offensive concertée contre les bas salaires, le chômage, l'ignorance, la misère et par les réformes de structure qu'appelle le peuple algérien. Et, coûte que coûte, il faut empêcher la police de torturer.» Les intellectuels français livrent alors leur dernière grande bataille, à coup de manifestes et de pétitions, de comités et de meetings. Mais c'est aussi, comme Mauriac, dans la presse, par leurs articles et leurs éditoriaux que Camus, Sartre et bien d'autres écrivains entrent dans la mêlée.

Fiche Technique

Paru le : 01/04/2003

Thématique : Essais et théories - Dictionnaire

Auteur(s) : Non précisé.

Éditeur(s) : Presses universitaires de Bordeaux

Collection(s) : Sémaphores

Contributeur(s) : Editeur scientifique (ou intellectuel) : Philippe Baudorre

Série(s) : Non précisé.

ISBN : 2-86781-310-7

EAN13 : 9782867813108

Format : Non précisé.

Reliure : Broché

Pages : 302

Hauteur : 24 cm / Largeur : 16 cm

Épaisseur : 1,9 cm

Poids : 532 g