Chargement...
Chargement...

L'enceinte des premier et second âges du fer de la Fosse Touzé (Courseulles-sur-Mer, Calvados) : entre résidence aristocratique et place de collecte monumentale


44,00 €
Chargement...
Livraison à partir de 0,01 €
-5 % Retrait en magasin avec la carte Mollat
en savoir plus

Résumé

L'auteur revisite la problématique de la notion de ferme indigène à partir du site protohistorique de Courseulles-sur-Mer, implanté en retrait de la côte normande. ©Electre 2022

dAf 104

Documents d'archéologie française

La publication, il y a plus de dix ans, d'un établissement rural occupé du VIe s. av. J.-C. au IIIe s. ap. J.-C, la ferme du Boisanne à Plouër-sur-Rance, dans les Côtes d'Armor (Daf 58) permettait à Yves Menez de s'interroger sur la notion de ferme indigène.

Aujourd'hui, Ivan Jahier revisite la problématique à partir du site protohistorique de Courseulles-sur-Mer, implanté cette fois en retrait de la côte normande. Le gisement regroupe tous les éléments classiques de la ferme indigène : maisons, clôtures, dépendances, réserves, aire agricole et de pacage, restes domestiques, traces d'activités artisanales, et même quelques sépultures, mais répartis à l'intérieur et autour d'une enceinte trois à quatre fois plus vaste que la plupart des enclos de l'âge du Fer de la région. À quelle nécessité répondait le regroupement de tant de structures de stockage dans une enceinte dont la vocation était manifestement plus ostentatoire que défensive et qui n'abritait que deux ou trois maisons ? Ivan Jahier tente de répondre à cette question avec un solide esprit d'analyse. Les conclusions qu'il tire, les interprétations qu'il propose éclairent d'un jour nouveau l'organisation de la société du Ve s. av. J.-C., et permettent de développer de nouvelles hypothèses quant à l'origine de la transition culturelle qui a marqué le début du second âge du Fer en Normandie.


The publication, more than ten years ago, of a rural settlement occupied from the 6th century BC to the 3rd century AD, the farm of The Boisanne in Plouër-sur-Rance, in the Côtes d'Armor Department (Daf 58), permitted Yves Menez to address the notion of indigenous farms. Today, Ivan Jahier revises this question based on the Protohistoric site of Courseulles-sur-Mer, in this case located inland from the Normandy coast. This site possesses all the classic elements of an indigenous farm : houses, fences, outbuildings, storage facilities, an agricultural and pasture area, domestic remains, traces of craft activities, and even a few graves, but distributed inside and around an enclosure wall three to four times larger than most such walls of the Iron Age of this region. What was the purpose of this grouping of a number of storage facilities within an enclosure wall whose function was clearly more ostentatious than defensive and which mcluded no more than two or three houses ? Ivan Jahier attempts to answer this question through a solid analytical approach. The conclusions he draws and interpretations he proposes shed new light on the organization of society during the 5th century BC and enable the formulation of new hypotheses concerning the origins of the cultural transition of the beginning of the second Iron Age in Normandy.

Fiche Technique

Paru le : 03/10/2011

Thématique : Préhistoire

Auteur(s) : Non précisé.

Éditeur(s) : Maison des sciences de l'homme

Collection(s) : Documents d'archéologie française

Contributeur(s) : Directeur de publication : Jahier

Série(s) : Non précisé.

ISBN : 978-2-7351-1122-0

EAN13 : 9782735111220

Reliure : Broché

Pages : 243

Hauteur: 30.0 cm / Largeur 21.0 cm


Épaisseur: 1.7 cm

Poids: 745 g