Chargement...
Chargement...

La vie politique de Sénèque

Auteur : René Waltz

Paru le : 14/06/2013
Éditeur(s) : Editions Laville
Série(s) : Non précisé.
Collection(s) : Notre monde latin
Contributeur(s) : Non précisé.

23,00 €
Article indisponible
Livraison à partir de 0,01 €
-5 % Retrait en magasin avec la carte Mollat
en savoir plus

Résumé

Réédition de la thèse de doctorat en lettres de R.-I. Waltz publiée en 1909 et consacrée à Sénèque, philosophe stoïcien et moraliste, qui fut aussi ministre. Le temps de son ministère, qui s'achèvera avec son assassinat ordonné par Néron, est une période à part de l'histoire politique de Rome car elle coïncide avec un temps de liberté politique et individuelle. ©Electre 2018

Quatrième de couverture

Sénèque est né dans une famille équestre et provinciale originaire de Cordoue en Bétique (Espagne du sud). Il fit les études de droit qui étaient nécessaires à une activité de rhéteur et d'homme politique. Mais en même temps, il fit, par plaisir et pour son bonheur, des études de philosophie : il se considéra toujours comme un adepte de la philosophie stoïcienne, aussi bien dans sa vie privée que dans sa vie publique. Exilé en Corse pendant 6 ans pour avoir déplu à Caius, l'empereur fou, il est, à la mort de celui-ci, rappelé à Rome par Agrippine pour éduquer Néron et il est amnistié par Claude, le nouvel empereur. Précepteur de Néron, il est, à la mort de Claude, associé à Burrus pour gouverner Rome, qui représente alors l'empire du monde. Il se montrera un administrateur brillant et intelligent : les Finances seront centralisées et la Justice libéralisée. Le sort des esclaves et des affranchis sera, à différentes reprises, l'objet de sa sollicitude. L'armée, constituée presque complètement par les légions affectées aux frontières, apparaît comme un excellent auxiliaire de la politique de Sénèque, sauf en Bretagne où son général, Paulinus fut obligé de combattre 230 000 barbares qu'il mit en déroute. Il dut partager avec Néron son pouvoir sur les Prétoriens et les équipages de la flotte qui formaient la lie de l'armée romaine. Burrus mort, Sénèque était brisé. Disgracié, il s'éloigna dans une retraite douce : mais Néron, après avoir fait assassiner Agrippine, voulait faire disparaître ce témoin gênant de son enfance et de sa jeunesse. Ses affranchis mirent en scène la conjuration de Pison. Il y échappa par le suicide et ainsi disparut un esprit brillant et sage, un stoïcien !

Fiche Technique

Paru le : 14/06/2013

Thématique : Textes des Philosophes

Auteur(s) : Auteur : René Waltz

Éditeur(s) : Editions Laville

Collection(s) : Notre monde latin

Série(s) : Non précisé.

ISBN : 979-10-90134-31-7

EAN13 : 9791090134317

Format : Non précisé.

Reliure : Broché

Pages : 199

Hauteur : 24 cm / Largeur : 16 cm

Épaisseur : 1,7 cm

Poids : 325 g