Chargement...
Chargement...

S'écrire et écrire sur l'Antiquité : l'apport des correspondances à l'histoire des travaux scientifiques

Paru le : 17/04/2008
Éditeur(s) : J. Millon
Série(s) : Non précisé.
Collection(s) : Horos
Contributeur(s) : Editeur scientifique (ou intellectuel) : Corinne Bonnet - Editeur scientifique (ou intellectuel) : Véronique Krings

30,40 €
Expédié en 5 à 7 jours.
Livraison à partir de 0,01 €
-5 % Retrait en magasin avec la carte Mollat
en savoir plus

Résumé

Des spécialistes européens de l'Antiquité se sont réunis lors d'un colloque à Toulouse en 2005 et ont évoqué les échanges épistolaires entre savants, insistant sur l' importance de leur rôle dans la construction des savoirs, entre les correspondants eux-mêmes, et les lecteurs postérieurs. ©Electre 2018

Quatrième de couverture

S'écrire et écrire sur l'Antiquité L'apport des correspondances à l'histoire des travaux scientifiques Lettres et livres. Ombres et lumières... À mi-chemin entre le privé et le public, entre l'individuel et le collectif, entre l'horizon scientifique et l'horizon personnel, la lettre est une source ambiguë et complexe, interactive par définition, que l'on peut interroger à divers niveaux. Elle nous intéresse ici comme témoignage sur l'atelier du savant, comme trace de l'amont et de l'aval du livre, cet espace de construction, de validation et de diffusion des savoirs. Lettres et livres constituent des lieux de débat, articulés les uns aux autres, dont les règles d'énonciation, de rhétorique argumentative et de circulation sont à la fois différentes et complémentaires, des relais dans la chaîne de la communication scientifique, peuplée de réseaux personnels et institutionnels. Lettres et savoirs. Des passerelles... Avec l'épistolarité savante, nous plongeons dans la production collective des savoirs, dans les réseaux d'échanges de connaissances. En s'aventurant dans les correspondances, on prend conscience du fait que, pour comprendre le savant et ses écrits - livres et lettres -, il faut comprendre l'homme, sa personnalité et son vécu. L'interaction entre le sujet savant et son objet de recherche est au coeur de l'étude des correspondances scientifiques, tout comme l'intertextualité entre lettres et travaux qui est le parti pris de ces enquêtes. Si nous lisons les correspondances avec circonspection, il est possible de parvenir à des apports éclairants, voire inattendus. « Le cachet de la Poste fait foi » ... Le livre invite à découvrir des dossiers d'archives inédits et à approcher quelques figures majeures des sciences européennes de l'Antiquité : Cicéron, Busbecq, D. Raoul-Rochette, K.J. Beloch, E. Meyer, Th. Mommsen, G. Wissowa, S. Reinach, F. Jacoby, E. Renan, M. Holleaux, É. Espérandieu, P. Bosch-Gimpera, Fr. Cumont, M. Rostovtzeff... Il réunit les contributions d'un colloque qui a eu lieu à Toulouse du 17 au 19 novembre 2005.

Fiche Technique

Paru le : 17/04/2008

Thématique : Autres périodes antiquité

Auteur(s) : Non précisé.

Éditeur(s) : J. Millon

Collection(s) : Horos

Série(s) : Non précisé.

ISBN : 2-84137-228-6

EAN13 : 9782841372287

Format : Non précisé.

Reliure : Broché

Pages : 411

Hauteur : 24 cm / Largeur : 16 cm

Épaisseur : 2,8 cm

Poids : 790 g