Chargement...
Chargement...

Economie et société dans la France de l'Ouest : du Moyen Age aux Temps modernes

Paru le : 25/03/2004
Série(s) : Non précisé.
Contributeur(s) : Editeur scientifique (ou intellectuel) : Guy Saupin - Editeur scientifique (ou intellectuel) : Jean-Luc Sarrazin - Editeur scientifique (ou intellectuel) : Centre de recherches en histoire internationale et atlantique (Nantes)

17,00 €
Expédié en 5 à 7 jours.
Livraison à partir de 0,01 €
-5 % Retrait en magasin avec la carte Mollat
en savoir plus
pdf
11,90 €
Protection: Adobe DRM
Acheter en numérique

Résumé

Étudie l'ouest de la France du XIVe au XVIIIe siècle, en mettant l'accent sur les aspects sociaux, économiques, commerciaux, judiciaires, fiscaux et démographiques ainsi que sur des familles appartenant à la noblesse. Aborde également le commerce triangulaire et la plantation coloniale à travers les champs de cannes à sucre et l'esclavage à Saint-Domingue au XVIIIe siècle. ©Electre 2019

Quatrième de couverture

Économie et société dans la France de l'Ouest Atlantique du Moyen Âge aux Temps modernes Du XIVe au XVIIIe siècle, les réalités économiques et sociales de la France de l'Ouest ont été façonnées par la montée en puissance de l'économie de marché, phénomène historique dans lequel l'impact des ressources tirées du monde atlantique n'a cessé de se renforcer. Le contact terre-mer, aussi bien dans l'exploitation d'une bordure océanique pour ses richesses naturelles comme le sel ou le poisson et pour son intense activité de cabotage favorisant une commercialisation croissante des produits agricoles régionaux, que comme base de développement de spéculations transatlantiques, a l'avantage de prolonger ses effets à l'intérieur des terres grâce au relais du réseau ligérien. Dans cette intégration toujours plus forte du monde rural dans une économie maritime contrôlée par les villes, tout spécialement par Nantes, port fluvio-maritime de fond d'estuaire se hissant au rang de grande métropole commerciale au XVIIIe siècle, le jeu complexe des divers acteurs s'est lentement modifié. Dans la construction progressive de son aire d'influence, la place nantaise a dû se constituer en complexe portuaire, sur la double base du renforcement d'une élite négociante capable de multiplier les investissements et de l'extension d'un bassin de main-d'œuvre susceptible de fournir tous les marins requis par l'armement maritime, que ce soit dans le couple majeur de la droiture antillaise et le circuit triangulaire négrier ou dans, les directions secondaires comme la grande pêche ou l'océan Indien. La dynamique du commerce colonial, force motrice de l'ensemble, explique l'intérêt des élites rurales pour les plantations antillaises et le va-et-vient de familles nobles nantaises et angevines entre leurs seigneuries de l'Ouest et leurs habitations aux Caraïbes : L'émergence de l'État moderne, dans un processus de renforcement du pouvoir central, a suscité parallèlement d'autres évolutions, que ce soit dans la noblesse directement touchée dans sa vocation de service royal ou dans les élites roturières fort intéressées par le maniement des finances royales. Le recours à la grâce royale par les criminels, via les lettres de rémission, nous permet d'effectuer une plongée au cœur de l'ensemble de la société bretonne du XVIe siècle. Avec le soutien de l'université de Nantes.

Fiche Technique

Paru le : 25/03/2004

Thématique : Histoire des régions de France

Auteur(s) : Non précisé.

Éditeur(s) : Presses universitaires de Rennes

Collection(s) : Enquêtes & documents, n° 29

Série(s) : Non précisé.

ISBN : 2-86847-948-0

EAN13 : 9782868479488

Format : Non précisé.

Reliure : Broché

Pages : 250

Hauteur : 24 cm / Largeur : 16 cm

Épaisseur : 2,2 cm

Poids : 545 g