Chargement...
Chargement...

Etrangers antifascistes à Marseille, 1940-1944 : hommage au consul du Mexique Gilberto Bosques : Mélanie Berger-Volle, les républicains espagnols de Meyreuil, Giuliano Pajetta, Gilberto Bosques Saldivar, consul du Mexique

Paru le : 08/03/2014
Éditeur(s) : Gaussen
Série(s) : Non précisé.
Collection(s) : Non précisé.
Contributeur(s) : Directeur de publication : Robert Mencherini

25,00 €
Expédié en 5 à 7 jours.
Livraison à partir de 0,01 €
-5 % Retrait en magasin avec la carte Mollat
en savoir plus

Résumé

Cet ouvrage fait suite à une journée organisée en octobre 2013 aux Archives départementales des Bouches-du-Rhône. Il rassemble des documents et des témoignages inédits concernant des résistants qui ont fui leur pays pendant la Seconde Guerre mondiale (Autriche, Italie, Espagne) et ont combattu le fascisme et le nazisme en Provence. ©Electre 2019

Quatrième de couverture

Étrangers antifascistes à Marseilles / 1940-1944 Hommage au consul du Mexique Gilberto Bosques Pendant la Seconde Guerre mondiale, les étrangers antifascistes, antinazis et républicains chassés de leur pays par les dictatures furent très nombreux en Provence et à Marseille. Certains ont poursuivi, dans la région, le combat contre le fascisme et le nazisme et ont joué un rôle non négligeable dans la lutte contre l'occupant. Tous ont trouvé en Gilberto Bosques Saldivar (1892-1995), consul du Mexique en France et vétéran de la révolution mexicaine, un appui indéfectible. L'ouvrage, qui fait suite à une journée organisée le 11 octobre 2013 aux Archives départementales des Bouches-du-Rhône (dans le cadre du colloque international « La culture de l'Europe en exil, Marseille, 1940-1944 »), présente quatre cas emblématiques: celui de la jeune résistante autrichienne Mélanie Berger (née en 1921) qui, avec son groupe, oeuvrait à la démoralisation des troupes allemandes ; celui des mineurs espagnols de Meyreuil, réfugiés républicains rassemblés dans le 6e GTE (groupe de travailleurs étrangers), créé par l'État français, qui s'organisèrent pour survivre et mener des grèves et des actions clandestines ; celui d'Elvira, la fille du leader communiste italien Giuliano Pajetta, qui, bénéficiaire d'un visa délivré par le consul du Mexique, choisit de ne pas partir, s'évada du camp des Milles et relança l'action de son parti en Provence avant d'être fait prisonnier en Italie et déporté à Mauthausen, où il échappa à la mort ; celui enfin de Gilberto Bosques Saldivar, consul général du Mexique à Marseille pendant la guerre. Sur ce diplomate, dont le rôle dans le sauvetage de centaines de républicains espagnols, de combattants des brigades internationales et de persécutés a été essentiel, le livre présente les témoignages de ses filles Laura et Maria-Teresa Bosques et de son petit-fils Hanspeter Mock, ainsi que le regard de son biographe l'historien Gérard Malgat et de la cinéaste Lillian Liberman qui lui a consacré un film documentaire.

Fiche Technique

Paru le : 08/03/2014

Thématique : Histoire des régions de France

Auteur(s) : Non précisé.

Éditeur(s) : Gaussen

Collection(s) : Non précisé.

Série(s) : Non précisé.

ISBN : 2-35698-073-3

EAN13 : 9782356980731

Format : Non précisé.

Reliure : Broché

Pages : 151

Hauteur : 28 cm / Largeur : 24 cm

Épaisseur : 1,2 cm

Poids : 680 g