Chargement...
Chargement...

La société des voisins : partager un habitat collectif

Paru le : 25/02/2005
Série(s) : Non précisé.
Contributeur(s) : Directeur de publication : Bernard Haumont - Directeur de publication : Alain Morel - Auteur : Ann-José Arlot - Auteur : Philippe Bonnin - Auteur : Ahmed Boubeker

21,00 €
Expédié en 5 à 7 jours.
Livraison à partir de 0,01 €
-5 % Retrait en magasin avec la carte Mollat
en savoir plus
epub
10,99 €
Protection: Digital watermarking
Acheter en numérique

Résumé

Les habitants des ensembles résidentiels urbains doivent partager des lieux intermédiaires entre espace privé et espace public. Met en relief les relations sociales qui résultent de cette cohabitation de voisinage. ©Electre 2017

Quatrième de couverture

Rassemblés bien souvent sans l'avoir souhaité, les habitants des ensembles résidentiels urbains doivent partager des lieux intermédiaires entre l'espace privé du logement et l'espace public de la rue. Si ce partage se réduisait à des rencontres épisodiques, la cohabitation entre voisins serait sans histoires. Mais tel n'est justement pas le cas. Les parties communes ont pour vocation d'être partagées sans pour autant qu'un accord préalable sur la manière de s'y comporter ou sur leur utilisation ait été établi. Aussi sont-elles le lieu privilégié de confrontations - feutrées ou virulentes - entre différentes conceptions de la civilité, de la propreté, de la sociabilité ou, tout simplement, du savoir-vivre. C'est ici notamment que se déroulent les luttes destinées à faire prévaloir son identité ou à éviter de se voir imposer une image stigmatisée. Attentifs à ce qui se passe dans ces espaces entre-deux, à la fois lieux de passage et théâtre où se mettent en scène et se confrontent les différentes cultures de l'habiter, les ethnologues et sociologues réunis dans cet ouvrage ont mis en évidence des mécanismes aux effets récurrents. Les codes sociaux et les normes culturelles que les habitants mettent en oeuvre pour produire les règles communes possibles, sinon nécessaires, s'inscrivent dans des contextes aussi divers qu'imbriqués : individuel et familial, collectif et social. Au-delà des variations et des différences qu'ils décrivent, les auteurs montrent de façon convergente comment l'établissement d'un ordre, souvent provisoire, résulte de confrontations et de négociations quotidiennes où se jouent les rapports à soi et aux autres. Ce constat partagé devrait interpeller les concepteurs de nos cadres bâtis (architectes, urbanistes, aménageurs...), ainsi que les gestionnaires de ceux-ci (bailleurs, syndics, élus), surtout lorsqu'ils se lancent dans des politiques dites de «résidentialisation».

Fiche Technique

Paru le : 25/02/2005

Thématique : Aménagement du territoire

Auteur(s) : Non précisé.

Éditeur(s) : Maison des sciences de l'homme

Collection(s) : Ethnologie de la France, n° 21. Cahier

Série(s) : Non précisé.

ISBN : 2-7351-1061-3

EAN13 : 9782735110612

Format : Non précisé.

Reliure : Broché

Pages : Non précisé.

Hauteur : 23 cm / Largeur : 15 cm

Épaisseur : 2,5 cm

Poids : 598 g