Chargement...
Chargement...

Monnaies, objets d'échange : Afrique-Asie-Océanie

Paru le : 09/03/2016
Série(s) : Non précisé.
Collection(s) : Non précisé.
Contributeur(s) : Non précisé.

35,00 €
Expédié en 48h
Livraison à partir de 0,01 €
Retrait gratuit en magasin

Résumé

Présentation d'oeuvres qui, sans être des monnaies, ont fait l'objet d'échanges au cours de l'histoire, dans divers contextes (religieux, politique, économique et commercial). Aliments, dents, coquillages, plumes, ambre, métaux, pierres semi-précieuses ou non, textiles et outils sont exposés, issus de la route de la soie à l'Afrique, en passant par les mers du Sud. ©Electre 2016

Quatrième de couverture

Aliments, dents, coquillages, plumes, ambre, pierres, métaux, objets manufacturés, textiles, outils, depuis la nuit des temps, les échanges se déclinent sous toutes ces formes. Les populations côtières troquaient avec celles de l'intérieur le produit de leur pêche contre les denrées indisponibles dans leur environnement. À la recherche d'une route maritime vers les Indes, les explorateurs des Temps modernes visitèrent les côtes de l'Afrique avant de pénétrer au coeur du continent. Ils y découvrirent une multitude de pratiques mercantiles, avec ou sans monnaie, dont beaucoup perdurèrent jusqu'au XXe siècle. Le pouvoir d'un homme se mesurait souvent à sa propension à redistribuer ses richesses. Selon un usage universel, tractations, dons et contre-dons accompagnaient jadis les grandes étapes de l'existence. La main d'une femme ne s'obtenait qu'au prix de la compensation matrimoniale et l'échange de cadeaux représentait le signe tangible d'un engagement. En Asie, le prétendant offrait souvent des boucles d'oreilles ou des bracelets en métal précieux ; les accepter impliquait une réponse positive. Lors des funérailles, l'assistance pourvoyait le défunt en textiles et bijoux pour sa vie dans l'au-delà et afin qu'il y fût reconnu par ses ancêtres. Contrairement aux Polynésiens, les Mélanésiens n'étaient pas en reste de systèmes monétaires. Des échanges très ritualisés furent pérennisés jusqu'à nos jours, à l'instar du moka des Hautes Terres de Nouvelle-Guinée et de la kula dans le Massim, à l'est de l'île. L'étude menée par Anne Vanderstraete sur les monnaies et objets d'échange sélectionnés dans les collections du musée Barbier-Mueller explique non seulement les pratiques liées à l'utilisation de ces pièces dans leur contexte d'origine mais explore aussi la richesse esthétique de ce fonds. De nombreuses oeuvres sont dévoilées pour la première fois au public. Le Musée Barbier-Mueller Fondé en 1977, le Musée Barbier-Mueller a pour vocation de conserver et d'étudier une collection initiée en 1907 par Josef Mueller et poursuivie jusqu'à nos jours par ses héritiers. Après avoir réuni, dès l'âge de 18 ans, des oeuvres de Cézanne, Renoir, Hodler et bien d'autres maîtres, Josef Mueller est séduit, à partir des années 1920, par les qualités plastiques de l'« art nègre », comme il était appelé à l'époque, qui n'échappent pas à son goût très sûr. Depuis 1955, son gendre Jean Paul Barbier-Mueller s'applique a compléter cet ensemble et à le rendre cohérent et représentatif. Le Musée Barbier-Mueller, promoteur des arts non-occidentaux, possède aujourd'hui plusieurs milliers de pièces et comprend des oeuvres d'art de l'Antiquité tribale et classique, ainsi que des sculptures, tissus et ornements provenant des civilisations du monde entier. Nombre de ces chefs-d'oeuvre sont uniques et de fait incontournables dans ce domaine. Cette collection, qui regroupe le plus important ensemble privé d'arts primitifs, a assuré sa reconnaissance internationale par des expositions itinérantes, des prêts consentis à d'autres musées et par la publication de plus d'une centaine de catalogues et livres d'art. Privilégiant l'approche esthétique, le musée s'implique néanmoins dans d'importants programmes scientifiques.

Fiche Technique

Paru le : 09/03/2016

Thématique : Généralités Histoire de l’Art

Auteur(s) : Non précisé.

Éditeur(s) : Somogy Musée Barbier-Müller

Collection(s) : Non précisé.

Série(s) : Non précisé.

ISBN : 2-7572-1036-X

EAN13 : 9782757210369

Format : Non précisé.

Reliure : Relié sous jaquette

Pages : 215

Hauteur : 28 cm / Largeur : 22 cm

Épaisseur : 2,1 cm

Poids : 1373 g