Chargement...
Chargement...

La Parisienne dans l'art

Auteur : Sabine Denuelle

Paru le : 26/10/2011
Série(s) : Non précisé.
Collection(s) : Non précisé.
Contributeur(s) : Non précisé.

61,00 €
Livré sous 5 à 8 jours.
Livraison à partir de 0,01 €
-5 % Retrait en magasin avec la carte Mollat
en savoir plus

Résumé

Portraits de la Parisienne typique, élégante, brillante, fantaisiste mais aussi arrogante et frivole. ©Electre 2016

Quatrième de couverture

À la fin du XIXe siècle, la Parisienne fascine le monde entier : emblème de la séduction, on vante ses robes, sa coiffure, son allure, son esprit, et même ses défauts deviennent des qualités. Mais elle n'est pas née en un jour, car il ne suffit pas d'habiter Paris pour être et se sentir parisienne ; il faut incarner un style, posséder ce je-ne-sais-quoi qui parle à l'imagination et que les autres reconnaissent sans toutefois pouvoir le définir. La Parisienne brille : c'est le regard de l'autre qui la fait exister et la meilleure preuve de cette existence est qu'on ne cesse de vouloir la copier. De siècle en siècle, elle a construit un style. Où habite-t-elle ? Comment s'habille-t-elle ? Où s'amuse-t-elle ? Comment séduit-elle ? Différente de la femme de la cour, elle s'oppose aussi à la femme de province : il n'y a de réussite qu'à Paris et se moquer de la provinciale est une façon pour elle d'asseoir sa supériorité. Fantaisie, liberté, goût : elle sait faire valoir ingénieusement tout ce qu'elle a d'aimable. Son élégance la distingue, mais plus encore ces petits signes immatériels qui ne se monnayent pas et qui, au fil du temps, se réfèrent de moins en moins à une classe sociale. Mais la Parisienne n'est pas exempte de défauts et la satire côtoie l'apologie. Frivole, superficielle, arrogante : le regard de l'étranger, s'il ne subit pas son charme, peut devenir critique et défiant. De Ninon de Lenclos à Arletty, de la marquise de Sévigné à Françoise Sagan, de Rose Bertin à Coco Chanel et à Inès de la Fressange, l'histoire de la Parisienne est une longue suite d'existences singulières, uniques et pourtant voisines. Théodore de Banville trouve un trait commun à toutes ces femmes : «Si vous voulez savoir comment agira une Parisienne dans une circonstance donnée, prenez le contrepied du lieu commun généralement admis et vous le saurez exactement. Soyez assuré qu'elle fera toujours le contraire de ce qu'indique le vulgaire poncif d'élégance ou d'esprit» (1876).

Fiche Technique

Paru le : 26/10/2011

Thématique : Généralités Histoire de l’Art

Auteur(s) : Auteur : Sabine Denuelle

Éditeur(s) : Citadelles & Mazenod

Collection(s) : Non précisé.

Série(s) : Non précisé.

ISBN : 2-85088-517-7

EAN13 : 9782850885174

Format : Non précisé.

Reliure : Relié sous jaquette

Pages : 203

Hauteur : 31 cm / Largeur : 25 cm

Épaisseur : - cm

Poids : 1660 g