Chargement...
Chargement...

Les peaux créatrices : esthétique de la sécrétion

Auteur : Stéphane Dumas

Paru le : 11/04/2014
Éditeur(s) : Klincksieck
Série(s) : Non précisé.
Contributeur(s) : Non précisé.

45,00 €
Expédié en 2 à 7 jours
Livraison à partir de 0,01 €
Retrait gratuit en magasin

Résumé

S. Dumas cherche à établir un dialogue entre la philosophie de l'art et la physiologie cutanée afin de poser les jalons d'une esthétique de la sécrétion. Il se fonde sur le mythe du supplice de Marsyas pour développer une réflexion sur la création : l'artiste est celui qui s'écorche symboliquement pour proposer sa chair comme médium des représentations du monde. ©Electre 2016

Quatrième de couverture

Le supplice de Marsyas, l'insolent satyre musicien qui osa défier Apollon, devient pour Stéphane Dumas le paradigme même de la création plastique et esthétique : « Le dieu le dépouilla de sa peau velue en le suspendant à une branche et il en fit une outre animée : souvent, au sommet de l'arbre, le vent qui s'y engouffrait lui donnait forme à son image, comme si le pâtre babillard chantait à nouveau » peut-on lire dans les Dionysiaques de Nonnos de Panopolis. Ce mythe, Stéphane Dumas le transforme en principe artistique : la peau de l'écorché vif, « baudruche polymorphe », n'est pas un simple rebut : non seulement le sinistre trophée se transforme en une peau frémissante et chantante, mais elle devient un instrument de création majeur puisque Marsyas, le musicien, survit dans son tégument et s'impose lui-même comme matière de l'art. Le couple Apollon-Marsyas peut, dès lors, être interprété, selon Dumas, comme le modèle du processus créateur : l'artiste est celui qui s'écorche symboliquement, retourne sa peau afin d'en offrir l'épaisseur, la chair, comme médium de nos représentations du monde. Encore faut-il analyser, diagnostiquer et interpréter le « travail » de cette peau, identifier les différents régimes sous lesquels, dans des pratiques et des oeuvres d'époques différentes, de l'art ancien au bio-art, elle fait surface, ou plutôt se révèle en surface, exsude en efflorescences, sécrétions, frémissements, affleurements et concrétions, devient palpable, perceptible, liminale. Stéphane Dumas excelle en cette façon d'élaborer une passionnante et fascinante esthétique de la liminalité.

Fiche Technique

Paru le : 11/04/2014

Thématique : Généralités Histoire de l’Art

Auteur(s) : Auteur : Stéphane Dumas

Éditeur(s) : Klincksieck

Collection(s) : Collection d'esthétique, n° 81

Série(s) : Non précisé.

ISBN : 2-252-03916-7

EAN13 : 9782252039168

Format : Non précisé.

Reliure : Broché

Pages : 494

Hauteur : 24 cm / Largeur : 16 cm

Épaisseur : 2,4 cm

Poids : 770 g