Chargement...
Chargement...

Ramper, dédoubler : collecte coloniale et affect = Crawling, doubles : colonial collecting and affect

Paru le : 14/03/2016
Éditeur(s) : Ed. B42
Série(s) : Non précisé.
Collection(s) : Non précisé.
Contributeur(s) : Directeur de publication : Mathieu Kleyebe Abonnenc - Directeur de publication : Lotte Arndt - Directeur de publication : Catalina Lozano

24,00 €
Expédié en 5 à 7 jours.
Livraison à partir de 0,01 €
-5 % Retrait en magasin avec la carte Mollat
en savoir plus

Résumé

Des artistes, des chercheurs, des activistes et des théoriciens livrent une réflexion sur l'héritage colonial des musées et des expositions. Les collections ethnographiques et entomologiques réunies dans les territoires d'outre-mer sont aujourd'hui réparties dans de nombreux musées européens. Elles questionnent les liens entre le savoir et la domination coloniale. ©Electre 2018

Quatrième de couverture

Présentation en français La collecte d'objets fut une pratique fréquente dans les territoires occupés par les États européens colonisateurs. À partir de la seconde moitié du XIXe siècle, les pouvoirs coloniaux encourageaient leurs citoyens implantés dans les colonies à rassembler des objets pour enrichir les collections ethnographiques de la métropole et pour documenter la culture matérielle des sociétés qui - sous l'emprise de la colonisation - se transformaient rapidement. Les objets rassemblés lors de ces collectes se trouvent désormais dans de nombreux musées européens ou entre les mains de collectionneurs privés. Leur présence dans ces collections pose des questions épistémologiques, muséographiques et éthiques qu'il est urgent de soulever. Ce livre, qui trouve son origine dans une série de tables rondes qui se déroulèrent dans le cadre de la 8e Biennale de Berlin pour l'art contemporain en 2014, engage donc ces problématiques grâce à des contributions de chercheuses et chercheurs, d'artistes ainsi que de commissaires d'expositions internationaux. Présentation en anglais Collecting objects was a frequent practice among European colonial states in their occupied territories. From the second half of the nineteenth century, colonial powers encouraged their citizens in the colonies to collect objects that would enrich the ethnographical collections of the mother country and document the material culture of societies that - under the influence of colonialization - were undergoing rapid change. The objects collected ended up in countless European museums or in the hands of private collectors. Their presence in these collections raises epistemological, museographical and ethical questions in urgent need of consideration. This book, the fruit of a series of round tables held in 2014 during the 8th Berlin Biennale for Contemporary Art, raises these problematic issues with contributions from scholars, artists and international exhibition curators.

Fiche Technique

Paru le : 14/03/2016

Thématique : Généralités Histoire de l’Art

Auteur(s) : Non précisé.

Éditeur(s) : Ed. B42

Collection(s) : Non précisé.

Série(s) : Non précisé.

ISBN : 2-917855-68-1

EAN13 : 9782917855683

Format : Non précisé.

Reliure : Broché

Pages : 325

Hauteur : 22 cm / Largeur : 15 cm

Épaisseur : 2,3 cm

Poids : 560 g