Chargement...
Chargement...

L'hallucination artistique : de William Blake à Sigmar Polke

Auteur : Jean-François Chevrier

Paru le : 18/09/2012
Éditeur(s) : l'Arachnéen
Série(s) : Non précisé.
Collection(s) : Non précisé.
Contributeur(s) : Non précisé.

48,00 €
Expédié en 2 à 7 jours
Livraison à partir de 0,01 €
Retrait gratuit en magasin

Résumé

Une histoire de la place de l'hallucination dans l'art et la littérature depuis le début du XIXe siècle, qui marque les débuts de la psychiatrie, jusqu'à nos jours. Empruntant la formule d'hallucination artistique à Flaubert, l'ouvrage analyse les oeuvres d'écrivains et d'artistes tels que Blake, Nerval, Rimbaud, Hugo, Munch, Kafka, Artaud et Joyce. ©Electre 2016

Quatrième de couverture

Celui qui ne peut imaginer des objets aux traits plus précis et plus intenses que ceux qu'il voit avec ses yeux mortels et périssables, qui ne peut les éclairer d'une meilleure lumière, plus forte, celui-là n'imagine pas du tout. - William Blake L'intuition artistique ressemble en effet aux hallucinations hypnagogiques - par son caractère de fugacité -, ça vous passe devant les yeux, - c'est alors qu'il faut se jeter dessus, avidement. - Gustave Flaubert Je fixais des vertiges. - Arthur Rimbaud Les esprits sont devenus positivistes comme l'époque actuelle, et ne se satisfont pas de visions. - August Strindberg Tous les procédés sont bons : crayons, aquarelle, gouache. Et gosse Lumière entre en sautillant, culbutant tables, déformant verres et bouteilles, brisant vitres et vaisselle. - James Ensor Il faut donner l'invisible qui s'agite et qui vit au-delà des épaisseurs, ce que nous avons à droite, à gauche et derrière nous, et non pas le petit carré de vie artificiellement serré comme entre les décors d'un théâtre. - Umberto Boccioni Certes, je n'étais pas venu au fond de la montagne de ces Indiens Tarahumaras pour chercher des souvenirs de peinture. J'avais assez souffert, il me semble, pour être payé par un peu de réalité. - Antonin Artaud C'est seulement quand elle n'aura plus envie d'avoir des hallucinations - ces belles sensations que peut dispenser la maladie mentale - qu'elle sera prête à rester en bonne santé. - Unica Zürn Je me tenais devant la toile et je voulais peindre un bouquet de fleurs. Je reçus alors des êtres supérieurs l'ordre suivant : «pas de bouquets ! des flamants !» Je voulus d'abord continuer à peindre, mais je savais bien qu'ils parlaient sérieusement. - Sigmar Polke

Fiche Technique

Paru le : 18/09/2012

Thématique : Généralités Histoire de l’Art

Auteur(s) : Auteur : Jean-François Chevrier

Éditeur(s) : l'Arachnéen

Collection(s) : Non précisé.

Série(s) : Non précisé.

ISBN : 2-9529302-9-5

EAN13 : 9782952930291

Format : Non précisé.

Reliure : Relié

Pages : 683

Hauteur : 23 cm / Largeur : 18 cm

Épaisseur : 4,2 cm

Poids : 1330 g