Chargement...
Chargement...

L'art du XVIIIe siècle

Auteur : Edmond de Goncourt

Auteur : Jules de Goncourt

Paru le : 15/10/2007
Éditeur(s) : Ed. du Lérot
Série(s) : Non précisé.
Collection(s) : Non précisé.
Contributeur(s) : Editeur scientifique (ou intellectuel) : Jean-Louis Cabanès

85,00 €
Expédié en 5 à 7 jours.
Livraison à partir de 0,01 €
-5 % Retrait en magasin avec la carte Mollat
en savoir plus

Résumé

Les frères Goncourt, dédaignent la peinture d'histoire pour privilégier les toiles ou les dessins qui leur semblent anti-académiques : fêtes galantes, natures mortes, portraits au pastel. Ils mettent souvent en relation les textes littéraires et les tableaux, comme pour saisir un esprit du temps et s'intéressent au tracé des gestes de l'artiste, à la matière picturale... ©Electre 2018

Quatrième de couverture

Les monographies qui composent L'Art du XVIIIe siècle ne visent pas à l'exhaustivité. Les deux frères dédaignent la peinture d'histoire. Ils privilégient les toiles ou les dessins qui leur semblent anti-académiques : fêtes galantes, natures mortes, portraits au pastel. Ce n'est pas la grande manière qui les intéresse, mais ce qu'on pourrait appeler, en se souvenant de Verlaine, le «mode mineur». Ni Restout ni Subleyras ne sont convoqués, sinon occasionnellement. En revanche, à côté des grands noms (Watteau, Boucher, Chardin, Fragonard, Greuze, Prud'hon), on voit surgir des dessinateurs et des graveurs (Eisen, Gravelot, Moreau, Cochin, Augustin de Saint-Aubin, Gabriel de Saint-Aubin, Debucourt). Les Goncourt réservent donc une part importante au dessin d'illustration : il témoignerait qu'au XVIIIe siècle l'exigence artistique se manifesterait jusque dans les «minusculités» des vignettes. Les objets, y compris ceux de la vie quotidienne, n'y seraient pas coupés de l'art. Le siècle des Lumières serait donc un siècle organique. Ils l'analysent encore d'un autre point de vue. Les toiles, les dessins de Boucher et de Fragonard voilent, dévoilent, jouent d'un colin-maillard érotique. Quant à Greuze, il se plaît trop à évoquer les infortunes de la vertu pour être parfaitement honnête. C'est un «féminaire de la peinture» (Alain Buisine) que l'on découvre en lisant L'Art du XVIIIe siècle. Si la «libidinerie» humaine se manifeste dans les tableaux, le désir semble parfois guider et inspirer la plume des Goncourt lorsqu'ils en rendent compte. Ils donnent à leur tour du plaisir à leurs lecteurs par cette érotisation de l'écriture.

Fiche Technique

Paru le : 15/10/2007

Thématique : Généralités Histoire de l’Art

Auteur(s) : Auteur : Edmond de Goncourt Auteur : Jules de Goncourt

Éditeur(s) : Ed. du Lérot

Collection(s) : Non précisé.

Série(s) : Non précisé.

ISBN : 2-35548-008-7

EAN13 : 9782355480089

Format : Non précisé.

Reliure : Broché

Pages : Non précisé.

Hauteur : 25 cm / Largeur : 19 cm

Épaisseur : - cm

Poids : 2500 g