Chargement...
Chargement...

Vagues figures ou Les promesses du flou : actes du septième colloque du CICADA, 5-6-7 décembre 1996

Auteur : Centre inter-critique des arts du domaine anglophone (Pau). Colloque (7 ; 1996)

Paru le : 15/12/1999
Éditeur(s) : PUPPA
Série(s) : Non précisé.
Contributeur(s) : Non précisé.

36,00 €
Expédié en 2 à 7 jours
Livraison à partir de 0,01 €
Retrait gratuit en magasin

Résumé

Un panorama des approches possibles du flou, notamment dans le domaine des arts. Les auteurs abordent ces notions sous les angles philosophiques, phénoménologiques, esthétique, sémiotique, s'attachent au cas des visages humains, interrogent l'expérience du spectateur et le rapport du flou à la temporalité et au passage. ©Electre 2016

Quatrième de couverture

Aucune image n'échappe au flou, aucun son, à la dispersion. Le réel lui-même est tissu de vague. Car le flou ne cesse de questionner notre perception et notre représentation du monde et de les relancer, comme s'il recélait ou énonçait une promesse - de netteté, de connaissance, de beauté, d'un au-delà du trouble ? Le flou est un passage obligé dans notre rapport au monde et aux oeuvres - et tenter d'en cerner les contours semblait donc une entreprise légitime, quoique paradoxale. En effet, en peinture, en littérature, en musique, dans la réflexion philosophique, en photographie, le souci du flou, l'inquiétude du vague refont très souvent surface - sous la forme d'un questionnement de la netteté et de la figure. Ils prennent alors de multiples visages - ici regroupés sous la notion problématique des « vagues figures » - dont les auteurs de ce volume ont voulu, de diverses manières, cerner les traits, retracer l'histoire, décrire les expressions, les présupposés, les attendus... Dans un souci de définition, la première section du volume aborde la notion de flou sous les angles philosophique, phénoménologique, esthétique, sémiotique. La seconde s'attache au cas particulier, mais emblématique, de ces « vagues figures » que sont les visages humains ou divins - formes indéfinissables de l'identité et de la présence. La troisième partie soulève la question de la promesse que recèle toute image ou tout style flou, mettant ainsi l'accent sur l'expérience du spectateur ou du lecteur que suscite l'oeuvre. La quatrième partie aborde diversement le rapport du flou à la temporalité et au passage, à l'impossibilité de fixer dans une figure nette et précise les êtres, le mouvement et le désir. La dernière partie, enfin, présente, à travers des lectures monographiques, divers procédés du flou et analyse leurs implications historiques et poïétiques. A travers ces quatre axes d'étude, ce volume entend proposer un panorama des approches possibles du flou et des « vagues figures » - notamment dans le domaine des arts. Composé de réflexions philosophiques et théoriques, d'études monographiques et de lectures détaillées d'oeuvres individuelles, il invite le lecteur à se faire sa propre image - plus ou moins précise - de la « vague figure » grâce aux analyses d'un grand nombre d'exemples et de réflexions puisés chez Flaubert, Proust, Mozart, Boucher, Wittgenstein, Duchamp, Giotto, DeLillo, Husserl, Lévinas, Monet, Fra Angelico, Zurbarán, Robbe-Grillet, Resnais, Titien, etc.

Fiche Technique

Paru le : 15/12/1999

Thématique : Généralités Histoire de l’Art

Auteur(s) : Auteur : Centre inter-critique des arts du domaine anglophone (Pau). Colloque (7 ; 1996)

Éditeur(s) : PUPPA

Collection(s) : Rhétoriques des arts, n° 7

Série(s) : Non précisé.

ISBN : 2-908930-54-4

EAN13 : 9782908930542

Format : Non précisé.

Reliure : Broché

Pages : 289

Hauteur : 21 cm / Largeur : 21 cm

Épaisseur : 1,8 cm

Poids : 800 g