Chargement...
Chargement...

L'album de l'art : à l'époque du Musée imaginaire

Auteur : Georges Didi-Huberman

Paru le : 11/09/2013
Série(s) : Non précisé.
Collection(s) : La chaire du Louvre
Contributeur(s) : Non précisé.

25,00 €
Article indisponible
Livraison à partir de 0,01 €
Retrait gratuit en magasin

Résumé

L'auteur étudie Le musée imaginaire de Malraux et établit sur quels critères il a bâti ses associations d'oeuvres de cultures différentes. ©Electre 2016

Quatrième de couverture

Quelle peut être, aujourd'hui, la valeur d'usage de la grande idée de «Musée imaginaire» introduite par André Malraux dans le domaine - pratique, historique et théorique - des arts visuels ? Panthéonisée, «pléiadisée», l'oeuvre de Malraux appartient incontestablement à notre paysage culturel et, cependant, elle semble aujourd'hui trop peu interrogée - que ce soit pour l'utiliser ou pour la contester - dans les domaines de l'esthétique et de l'histoire de l'art, voire dans celui de la politique culturelle. Revenir aux enjeux du Musée imaginaire n'est rien d'autre, au fond, qu'interroger notre propre «inconscient culturel», c'est-à-dire aussi notre inconscient littéraire, artistique, philosophique, politique... Dans cet «inconscient culturel» coexistent les audaces bien pensées et les replis bien pensants, les prises de position très expérimentales (Malraux homme de terrain, maquettiste, iconographe, monteur d'images) et les positions très établies (Malraux écrivain officiel, ministre de la Culture). C'est une histoire qui commence dans les années 1920 et 1930, lorsque l'auteur de L'Espoir découvre la revue Documents, les montages d'Eisenstein ou les thèses de Walter Benjamin sur la reproductibilité de l'art. Elle se poursuit dans les années 1940 et 1950 au fil de débats avec Georges Duthuit, Maurice Blanchot ou Maurice Merleau-Ponty. Elle se conclut dans une confrontation avec l'avant-garde cinématographique, dont le film Les statues meurent aussi, d'Alain Resnais et Chris Marker, constitue sans doute un épisode des plus symptomatiques. La Chaire du Louvre Le musée du Louvre propose un rendez-vous annuel consacré à la recherche en archéologie, en histoire des arts et de la culture. Chaque année, un historien de renom présente à l'Auditorium une synthèse inédite sur un sujet original, qui permet des rapprochements transdisciplinaires entre des oeuvres du monde entier. La Chaire du Louvre entend ainsi favoriser un moment de créativité et de transmission qui nourrisse une réflexion sur les oeuvres d'art et leur signification dans les sociétés actuelles.

Fiche Technique

Paru le : 11/09/2013

Thématique : Ecrits sur l’Art

Auteur(s) : Auteur : Georges Didi-Huberman

Éditeur(s) : Hazan Louvre éditions

Collection(s) : La chaire du Louvre

Série(s) : Non précisé.

ISBN : 2-7541-0685-5

EAN13 : 9782754106856

Format : Non précisé.

Reliure : Broché

Pages : 268

Hauteur : 21 cm / Largeur : 14 cm

Épaisseur : 1,5 cm

Poids : 308 g