Chargement...
Chargement...

Les salons de Lille de l'Ancien Régime à la Restauration : 1773-1820

Auteur : Gaëtane Maës

Paru le : 08/06/2004
Éditeur(s) : l'Echelle de Jacob
Série(s) : Non précisé.
Collection(s) : Non précisé.
Contributeur(s) : Non précisé.

85,00 €
Expédié en 2 à 7 jours
Livraison à partir de 0,01 €
Retrait gratuit en magasin

Résumé

Catalogue des salons des beaux-arts de Lille entre 1773 et 1820, qui témoigne de l'activité artistique de l'époque. ©Electre 2016

Quatrième de couverture

Si l'importance des Salons de Paris au XVIIIe siècle n'est plus à démontrer, il n'en est pas de même des expositions des grandes villes de provinces françaises qui, jusqu'à présent, n'ont pas suscité le même intérêt. Pour cette raison, l'auteur, a choisi d'étudier les Salons de Lille car ils figurent parmi les rares, sinon les seuls en dehors de Paris, à avoir subsisté durant la Révolution. De leur création en 1773 à 1820, ils ont ainsi été au coeur de la vie artistique de la cité puisque n'y étaient présentées que les oeuvres des contemporains. La position géographique privilégiée de Lille entre Anvers et Paris a donné à ces expositions locales des spécificités propres car la ville était une place importante du commerce des oeuvres d'art. La municipalité lilloise a, par conséquent, cherché à y conjuguer les enjeux mercantiles des foires flamandes et l'aspiration des peintres et des sculpteurs locaux à un statut social libéralisé. Pour cela, elle s'est successivement dotée d'une Ecole de dessin (1755), d'un Salon (1773) et d'une Académie des Arts (1775). Par l'enseignement du dessin, ce dispositif permettait de former des ouvriers qualifiés pour les manufactures locales mais aussi des peintres, des sculpteurs et des graveurs professionnels auxquels le Salon lillois servait de vitrine. Le contenu de celui-ci fait l'objet d'une analyse par phases chronologiques afin d'en mettre l'évolution et les temps forts en valeur, au fil de ses cinquante ans d'existence continue. Enfin, des comparaisons avec des modèles français et étrangers permettent de montrer que la pérennité des Salons de Lille provient de l'adaptation constante des influences française et flamande aux besoins de la cité qui est ainsi replacée dans le contexte de l'Europe des Lumières.

Fiche Technique

Paru le : 08/06/2004

Thématique : Musées - Muséologie

Auteur(s) : Auteur : Gaëtane Maës

Éditeur(s) : l'Echelle de Jacob

Collection(s) : Non précisé.

Série(s) : Non précisé.

ISBN : 2-913224-46-6

EAN13 : 9782913224469

Format : Non précisé.

Reliure : Broché

Pages : 506

Hauteur : 25 cm / Largeur : 17 cm

Épaisseur : - cm

Poids : - g