Chargement...
Chargement...

Icônes arabes, art chrétien du Levant : exposition, Institut du monde arabe, 6 mai-17 août 2003

Paru le : 09/05/2003
Éditeur(s) : Grégoriennes
Série(s) : Non précisé.
Collection(s) : Non précisé.
Contributeur(s) : Non précisé.

40,00 €
Article indisponible
Livraison à partir de 0,01 €
-5 % Retrait en magasin avec la carte Mollat
en savoir plus

Résumé

Présente les icônes de diverses collections du Liban et de Syrie portant des inscriptions en arabe et appartenant à des familles ou des institutions chrétiennes du patriarcat d'Antioche. Ces icônes arabo-chrétiennes, dites aussi melkites, s'inspirent du style post-byzantin des îles grecques et des Balkans et présentent des caractéristiques spécifiques. Des manuscrits sont aussi présentés. ©Electre 2016

Quatrième de couverture

Les icônes présentées ici proviennent de diverses collections du Liban et de Syrie et témoignent d'un art très accompli mais souvent méconnu. En effet, on ignore fréquemment qu'il existe des icônes «arabes», c'est-à-dire issues d'une aire culturelle arabe, portant des inscriptions en arabe et appartenant à des familles ou des institutions chrétiennes du patriarcat d'Antioche. L'iconographie arabo-chrétienne, bien que préexistante depuis le XIIe siècle, fut initiée parce que l'on appelle communément l'école d'Alep. Fondée par l'iconographe d'Alep Yûsuf, celle-ci fut d'abord une entreprise familiale. Yûsuf, appelé par la suite Yûsuf Al-Musawwir, «Yûsuf le Peintre», transmit son art à son fils Nehmet, qui fit de même avec son fils Hanania, lequel le transmit à son tour à son fils Girgis, soit quatre générations de peintres qui furent rejoints par beaucoup d'autres, souvent anonymes. Les icônes arabo-chrétiennes, dites aussi melkites, s'inspirent du style post-byzantin des îles grecques et des Balkans et présentent des caractéristiques spécifiques, l'art melkite oscillant entre un conformisme fidèle à l'art antique byzantin et une créativité fougueuse dans la foulée de l'art post-byzantin. À côté des icônes, l'exposition présente des objets de culte et des manuscrits qui mettent en relief le contexte liturgique et culturel de l'image sainte. Parmi les manuscrits, écrits dans les langues les plus courantes au Moyen-Orient, figure en particulier la Légende de Barlaam et Joasaph, le plus ancien codex arabo-chrétien enluminé. Icônes, objets de culte et manuscrits constituent un patrimoine prestigieux et sous-estimé, reflet d'un mélange culturel issu d'un riche échange entre Orient et Occident, transmission silencieuse d'une vision de gloire: celle de la beauté de Dieu manifestée dans le Christ homme parfait, restaurant la beauté de l'homme créé à l'image de Dieu. Qui dit Beauté dit la Vérité de l'Ordre.

Fiche Technique

Paru le : 09/05/2003

Thématique : Art du Moyen-âge

Auteur(s) : Non précisé.

Éditeur(s) : Grégoriennes

Collection(s) : Non précisé.

Série(s) : Non précisé.

ISBN : 2-914338-05-8

EAN13 : 9782914338059

Format : Non précisé.

Reliure : Relié sous jaquette

Pages : Non précisé.

Hauteur : 28 cm / Largeur : 22 cm

Épaisseur : - cm

Poids : 500 g