Chargement...
Chargement...

Francis Bacon : logique de la sensation

Auteur : Gilles Deleuze

Paru le : 07/05/2002
Éditeur(s) : Seuil
Série(s) : Non précisé.
Collection(s) : L'ordre philosophique
Contributeur(s) : Non précisé.

22,30 €
Expédié en 24/48h
Livraison à partir de 0,01 €
-5 % Retrait en magasin avec la carte Mollat
en savoir plus
epub
15,99 €
Protection: Adobe DRM
Acheter en numérique

Résumé

Le philosophe français explore les ruptures survenues en peinture en s'appuyant sur l'oeuvre d'un des peintres majeurs du XXe siècle, célèbre pour ses corps aux chairs diluées, ses personnages isolés dans des espaces clos. ©Electre 2019

Quatrième de couverture

«Pitié pour la viande ! Il n'y a pas de doute, la viande est l'objet le plus haut de la pitié de Bacon, son seul objet de pitié, sa pitié d'Anglo-Irlandais. Et sur ce point, c'est comme pour Soutine, avec son immense pitié de Juif. La viande n'est pas une chair morte, elle a gardé toutes les souffrances et pris sur soi toutes les couleurs de la chair vive. Tant de douleur convulsive et de vulnérabilité, mais aussi d'invention charmante, de couleur et d'acrobatie. Bacon ne dit pas «pitié pour les bêtes» mais plutôt tout homme qui souffre est de la viande. La viande est la zone commune de l'homme et de la bête, leur zone d'indiscernabilité, elle est ce «fait», cet état même où le peintre s'identifie aux objets de son horreur ou de sa compassion. Le peintre est boucher certes, mais il est dans cette boucherie comme dans une église, avec la viande pour Crucifié («peinture» de 1946). C'est seulement dans les boucheries que Bacon est un peintre religieux.» G. D.

Contenus Mollat en relation

Dossiers

BACON EN TOUTES LETTRES ou quand les écrits inspirent la peinture.

Le Centre Pompidou, sous la direction de Didier Ottinger, propose un regard nouveau sur l’œuvre du peintre britannique Francis Bacon (1909-1992) qui puise chez de nombreux auteurs des images et des émotions, sources d'inspiration d'une quête de la réalité et d'un questionnement du vivant. Les toiles de Bacon ont souvent reflété l’angoisse et la violence de la condition humaine pour atteindre directement « notre système nerveux plutôt que notre esprit » faisant appel en quelque sorte à nos réflexes et notre instinct face à la tragédie.

Fiche Technique

Paru le : 07/05/2002

Thématique : Ecrits sur l’Art

Auteur(s) : Auteur : Gilles Deleuze

Éditeur(s) : Seuil

Collection(s) : L'ordre philosophique

Série(s) : Non précisé.

ISBN : 2-02-050014-0

EAN13 : 9782020500142

Format : Non précisé.

Reliure : Broché

Pages : 176

Hauteur : 21 cm / Largeur : 14 cm

Épaisseur : 1,7 cm

Poids : 248 g