Chargement...
Chargement...

L'impressionnisme : du plein air au territoire

Auteur : Frédéric Cousinié

Paru le : 25/02/2013
Série(s) : Non précisé.
Collection(s) : Non précisé.
Contributeur(s) : Non précisé.

31,00 €
Expédié en 5 à 7 jours.
Livraison à partir de 0,01 €
-5 % Retrait en magasin avec la carte Mollat
en savoir plus

Résumé

L'inscription territoriale de l’impressionnisme, incontestable pour certains peintres ou certaines périodes de leur vie, apparaît difficilement conciliable avec la multiplicité de leurs déplacements et la diversité de leurs inspirations : Paris surtout, mais aussi la vallée de la Seine, de l'Oise, Rouen, Giverny, la Normandie, la Bretagne et l'Océan, Londres, Venise... ©Electre 2017

Quatrième de couverture

L'histoire de l'art a presque toujours tenté d'assigner aux divers mouvements artistiques une inscription territoriale privilégiée. Dans le cas de l'impressionnisme, cette inscription, incontestable pour certains peintres ou certaines périodes de leur vie, apparaît difficilement conciliable avec la multiplicité de leurs déplacements et la diversité de leurs inspirations : Paris (les grands boulevards, Montmartre) mais également la vallée de la Seine, de l'Oise, ou le Loing de Sisley ; Rouen, Giverny, la Normandie, mais encore la Bretagne et l'Océan ; Londres et la Hollande, mais aussi et à nouveau Venise, l'Italie et la Méditerranée (Monet, Renoir). L'interprétation de la peinture impressionniste a, dès lors, oscillé entre au moins trois tendances, suscitant de multiples tentatives d'appropriations nécessairement concurrentielles : pluri-territorialisation (les sources étrangères, anglaises ou japonaises, de l'impressionnisme ; sa réception ultérieure dans les multiples variantes nationales, européennes ou américaines), déterritorialisation (l'impressionnisme comme répertoire de thèmes universels et style international), ou encore réflexes divers de reterritorialisation (écoles locales, revendication d'un enracinement régional, usages nationalistes ou patriotiques de l'art de Monet, etc.). Cette publication se propose d'interroger, grâce au concours d'historiens de l'art, d'historiens et de géographes, la relation entre un mouvement artistique, qui naît dans le cadre des nationalismes européens et dans le contexte de l'affirmation républicaine, et son inscription, réelle ou construite, dans un espace géographique, territorial, mais aussi institutionnel et politique qui se révèle pluriel et contradictoire.

Fiche Technique

Paru le : 25/02/2013

Thématique : Histoire de la peinture

Auteur(s) : Auteur : Frédéric Cousinié

Éditeur(s) : Presses universitaires de Rouen et du Havre

Collection(s) : Non précisé.

Série(s) : Non précisé.

ISBN : 2-87775-555-X

EAN13 : 9782877755559

Format : Non précisé.

Reliure : Broché

Pages : 260

Hauteur : 27 cm / Largeur : 21 cm

Épaisseur : - cm

Poids : 879 g